Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Girls Aloud (Photo by Jon Furniss/WireImage)

Les stars rendent hommage à Sarah Harding, des Girls Aloud, morte d’un cancer à 39 ans

Kathleen Wuyard

En 2003, elle nous avait séduit avec le « Sound of the Underground » de son groupe, Girls Aloud, avant de devenir indissociable du film culte « Love Actually » en reprenant « Jump ». À quelques semaines seulement de son 40e anniversaire, Sarah Harding s’en est allée, emportée par le cancer du sein contre lequel elle luttait depuis plusieurs années.


Née le 17 novembre 1981 à Ascot, Sarah Harding a vu sa vie changer du jour au lendemain lorsqu’elle a été sélectionnée pour participer à l’édition 2002 de l’émission « Popstars », laquelle a donné naissance au groupe Girls Aloud. Leur premier single, « Sound of the Underground », a immédiatement caracolé en tête des charts, propulsant les cinq membres du groupe sur le devant de la scène.

Au cours des années suivantes, Sarah Harding avait multiplié les opportunités, menant de front sa carrière de chanteuse avec des missions de mannequinat, notamment pour la marque de lingerie Ultimo, ainsi que des apparitions au cinéma, dans « Bad Day » et « St Trinian’s 2 » entre autres, avant de connaître un passage à vide dans le courant des années 2010, son album solo n’ayant jamais vu le jour et les rôles au ciné ayant fait place à des participations dans des émissions de télé-réalité.

 

View this post on Instagram


 

A post shared by Sarah Harding (@sarahnicoleharding)


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

View this post on Instagram


 

A post shared by Sarah Harding (@sarahnicoleharding)


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

D’une sincérité désarmante au sujet de sa dépendance à l’alcool, la chanteuse, célèbre un temps pour ses frasques de party girl, avait décidé de calmer le jeu après un passage dans un centre de réhabilitation et avait remporté l’édition 2017 de l’émission « Celebrity Big Brother ». En août 2020, elle avait choqué ses fans en annonçant être atteinte d’un cancer du sein « qui s’est déjà étendu ailleurs » et avait fait part de sa volonté de lutter contre la maladie.

 

View this post on Instagram


 

A post shared by Sarah Harding (@sarahnicoleharding)


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Loin de laisser son diagnostic la ralentir, Sarah Harding avait sorti ces derniers mois une autobiographie, « Hear Me Out », ainsi qu’un single, « Wear It Like a Crown ». Malheureusement, en mars dernier, la chanteuse avait confié être au stade terminal de la maladie, et « ne pas espérer connaître un autre Noël ». Elle s’est éteinte ce dimanche 5 septembre à Manchester, où elle avait déménagé pour être plus près de sa mère, laquelle a annoncé sur les réseaux sociaux que Sarah était « morte paisiblement dans son sommeil ». Une nouvelle qui a donné lieu à une déferlante d’hommages sur les réseaux sociaux.

 

View this post on Instagram


 

A post shared by Nicola Maria Roberts (@lilcola)


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

View this post on Instagram


 

A post shared by Nadine Coyle (@nadinecoyle)


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

View this post on Instagram


 

A post shared by Katie Price (@katieprice)


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Parmi les stars à avoir présenté leurs condoléances en ligne, Nicola Roberts, ex-Girls Aloud, a confié « être absolument dévastée et incapable d’accepter que ce jour est arrivé », tandis que Geri Horner, des Spice Girls, a souligné qu’on se souviendrait « de la lumière et de la joie qu’elle a apporté au monde entier » et que les membres du groupe BLUE se sont dit « extrêmement tristes d’apprendre son décès », disant d’elle qu’elle « brillait extrêmement fort mais sa flamme s’est éteinte bien trop tôt ».

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires