Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Johnny Hallyday et Sylvie Vartan dans les années 1960. ***Nous contacter pour HD*** 91332 Begoin/IP/Starface 0000-00-00 France Hallyday, Johnny; Vartan, Sylvie Reporters / Starface

On a tous quelque chose en nous de Johnny

Johnny Hallyday est mort. C’est la triste nouvelle que beaucoup redoutaient. Johnny est décédé cette nuit à l’âge de 74 ans des suites d’un cancer. C’est son épouse Laeticia qui l’a annoncé via un bouleversant communiqué adressé à l’agence de presse AFP cette nuit.


« Johnny Hallyday est parti. Jean-Philippe Smet est décédé dans la nuit du 5 décembre 2017. J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant, c’est bien cela. Mon homme n’est plus.

Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité. Jusqu’au dernier instant, il a tenu tête à cette maladie qui le rongeait depuis des mois, nous donnant à tous des leçons de vie extraordinaires. Le cœur battant si fort dans un corps de rocker qui aura vécu toute une vie sans concession pour la scène, pour son public, pour ceux qui l’adulent et ceux qui l’aiment.

Mon homme n’est plus. Le papa de nos deux petites filles, Jade et Joy, est parti. Le papa de Laura et David a fermé ses yeux. Ses yeux bleus qui illumineront encore et encore notre maison, et nos âmes.

Aujourd’hui, par respect et par amour pour cet homme extraordinaire qui fut le mien pendant plus de 22 ans, pour perpétuer sa passion de la vie, des sensations fortes, des émotions sans demi-mesure, nous unissons tous nos prières, et nos cœurs. Nous pensons à lui si fort qu’il restera à jamais à nos côtés, aux côtés de ceux qui l’écoutent, le chantent et le chérissent depuis toujours.

Johnny était un homme hors du commun. Il le restera grâce à vous. Surtout, ne l’oubliez pas. Il est et restera avec nous pour toujours. Mon amour, je t’aime tant. »

Johnny, cette légende


Ce matin, ce sont des millions de gens qui vont se retrouver groggy. Car au-delà de ses fans, Johnny est vraiment devenu une légende. Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, impossible de rester indifférent à sa mort.

Johnny, c’est plus l’idole de nos parents que la nôtre mais il a toujours fait partie de nos vies. On connaît toutes « Que je t’aime » ou « Allumer le feu » qu’on a chanté au karaoké, aux soirées scoutes ou ailleurs. On connaît toutes ses concerts démesurés dans des stades. On connaît toutes cette voix incroyable. On connaît toutes ses yeux perçants. On connaît toutes sa famille, David Hallyday, Laura Smet et puis sa femme, Laeticia.

Un peu comme Céline Dion et son « René », Laeticia avait épousé son pygmalion. Elle et Johnny formaient un couple dont l’amour paraissait indestructible. On les voyait à la Une des magazines, dans les émissions télé, sur les réseaux sociaux… Johnny, c’était l’un des derniers monstres sacrés, une figure du rock qui a su rester moderne et traverser les âges en touchant toutes les générations.

C’est un sacré vide que « l’idole des jeunes » comme on le surnommait encore, va laisser dans le monde de la musique, dans le monde des people, dans la vie des gens tout court. Oui, ça fait quand même un peu bizarre ce matin d’imaginer un monde sans Johnny… RIP Johnny.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires