Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

WAOUH: la campagne d’H&M pour nous inciter à recycler nos vêtements

Justine Rossius
Vous avez des vêtements trop petits pour vous? Trop grands? Trop usés ou juste démodés? Dans sa nouvelle campagne "Bring it On", H&M vous encourage à aller les porter en boutiques, pour que la marque puisse les recycler.

Ce n'est pas nouveau: H&M propose déjà depuis quelques années à ses clients de déposer leurs vieux vêtements dans les containers se trouvant dans leurs boutiques (parfois même en échange de réductions). La marque suédoise peut ainsi les recycler pour créer de nouvelles pièces trendy, rassemblées sous le nom de "Close the loop", ou bien, des rembourrages pour des sièges de voitures dans le cas de tissus très usagés.

 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Boucler la boucle

Le clip vidéo, dévoilé ce matin, est envoûtant: une voix ponctuée d'images nous dévoile toutes ces raisons qui nous poussent à délaisser un vêtement: un chien un peu trop gourmand, une machine à laver qui dévore les couleurs, un spaghetti, un faux mouvement, un faute de goût, un dressing trop plein, les années qui passent et les kilos qui s'installent. Et voilà qu'on nous explique que H&M va s'occuper des les trier, les compresser, les couper, les broyer… pour les métamorphoser en nouvelles pièces. A condition qu'on leur apporte tous nos vieux vêtements!

 

Une démarche un brin hypocrite?

Si cette demarche est louable et représente selon les experts, l'avenir de la mode, il y a de quoi se poser des questions. Rappelons tout de même que H&M est le roi de la fast fashion, cette manière de consommer la mode toujours plus vite, qui pousse les grandes chaînes à renouveler jusqu'à deux fois par semaine les collections dans ses rayons, et qui fait des ravages au niveau humain – comme l'effondrement du complexe du Rana Plaza au Bangladesh – mais aussi environnemental. En gros, H&M nous encourage à nous lasser toujours plus vite de nos fringues, et par conséquent, à en vouloir de nouvelles…et à jeter nos anciennes. La boucle est donc plus vicieuse que bouclée. Reste que face à tant d'efforts de leur part pour réduire leur impact environnemental, on ne peut que s'incliner et espérer que l'industrie de la mode prenne la bonne direction. 

 

Pour en savoir plus:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires