https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

7 pièges à éviter si vous partez en vacances en amoureux

On fantasme ses vacances bien avant de boucler sa valise; on les imagine romantiques, joyeuses, en total farniente ou au contraire ultra-intenses. Alors pour éviter que la dolce vita vire au cauchemar et de se hurler dessus au coucher du soleil, voici sept pièges dans lesquels ne pas tomber.

 

Piège n°1


Croire que romantisme rime avec passer 24h sur 24 ensemble

Vous êtes overbookés durant toute l’année, au point de devoir accorder vos agendas pour parvenir à vous offrir un dîner en tête à tête. Alors, une fois en vacances, vous en profitez pour compenser tous ces moments où vous vous êtes manqués et pour passer la moindre seconde ensemble. Et ce, qu’il s’agisse de se lever pour aller chercher les croissants main dans la main, de lire en duo ou même de partager chaque pensée à voix haute. Du coup, le cinquième jour, vous affrontez soudainement cinq minutes de silence et vous vous exclamez avec horreur: «ça y est, c’est arrivé, nous sommes devenus un couple qui n’a plus rien à se dire!». Stop, on s’arrête et on respire un grand coup. En 60 heures passées en ensemble il est tout à fait normal d’en arriver à un moment ou après des conversations philosophiques, des discussions-souvenirs, des débats sur le passé et des bavardages en tout genre, l’on n’ait simplement (et momentanément) RIEN à dire. Et cela n’a RIEN d’anormal.

 

Piège n°2


Dédier les vacances au hobby de chéri

Une erreur classique que connaissent souvent les jeunes couples, durant cette période où l’on pense être totalement soi-même avec la personne qu’on aime mais où en réalité on ressemble surtout à une version 2.0 améliorée de celle que l’on est vraiment. Une phase durant laquelle on a tendance à adorer la moindre particule de son amoureux. Et ce, même si sa passion est d’observer les papillons et qu’il vous montre alors, plein d’enthousiasme, chaque spécimen dans son guide de la nature et vous indiquant son nom latin, son origine et son espérance de vie. Absolument fascinant. Jusqu’au jour où, pour lui faire plaisir, vous décidez d’ignorer l’ancienne version de vous-mêmes, celle d’avant la mise à jour du coup de foudre et de donner pour thème à vos vacances, son hobbie favori. Après tout, l’amour fait des miracles et déplace les montagnes non?

 

Piège n°3


Imaginer qu’il deviendra fleur bleue à la simple vue d’une magnifique fontaine ou d’un coucher de soleil

Envie de vivre des moments passionnés avec chéri durant votre séjour au soleil? N’hésitez pas à emporter des bougies, de l’huile de massage ou encore des dessous sexy dans votre valise. Mais n’espérez pas pour autant qu’une fois vos baskets échangées contre des sandales et la température ayant grimpée de quelques degrés, votre homme se sentira pousser des ailes romantiques et se transformera en Don Juan vous contant fleurette sous les étoiles.

 

Piège n°4


Miser sur des vacances Insta-fabuleuse plutôt que magiques… en vrai

Après des mois passés sous la grisaille, c’est enfin votre tour de poster sur les réseaux des photos d’océan turquoise, de jambes bronzées et de sublimes cocktails. Et si, en temps normal vous pouvez passer des semaines sans partager le moindre cliché, en vacances chaque seconde semble avoir été créée pour être Instagrammée. Mais votre amoureux partage-t-il cette envie? Souhaite-t-il vraiment attendre que vous ayez terminé le shooting idéal avant de pouvoir enfin manger ses pâtes? Aime-t-il refaire son sourire le plus spontané ou son bisou le plus doux cinquante deux fois d’affilée jusqu’à que vos cheveux aient enfin un mouvement parfait sur ce selfie? Difficile de ne pas en douter.

 

Piège n°5


Miser sur l’improvisation, dans un lieu si touristique que tout s’y réserve des mois à l’avance

Après un an d’agenda surchargé, pas question de prévoir et d’organiser un tant soit peu les vacances, pensez-vous. Vous voulez du temps pour vous relaxer et vivre l’instant présent. L’idée? Ne rien planifier, se balader dans la ville et atterrir dans le premier restaurant sympa croisé sur la route, histoire de profiter au gré du hasard des bonnes adresses locales. Mais malheur, vous êtes loin d’être les seuls visiteurs du coin. Et hélas, tout le monde se presse pour goûter le même poisson frais du bistro d’Alexis si typique. A moins d’opter pour le service de 17h, il est donc complet pour les deux semaines à venir. Sans parler du fait que vous avez seulement réservé un petit hôtel pour les trois premiers jours, en comptant sur la chance pour dénicher de chaleureuses petites auberges. Sauf qu’il ne reste pas la moindre place, excepté la chambre de bonne au-dessus de la discothèque locale. Voilà qui s’annonce charmant.

 

Piège n°6


Se laisser guider par la nostalgie et vouloir revivre ses vacances d’enfance

Comment expliquer cette nostalgie enfantine qui ressurgit presque à tous les coups sur la route des vacances? Le souvenir de ces arrêts sur une aire d’autoroute au Luxembourg pour manger un sandwich à l’omelette préparé par maman. Et ce rituel, une fois arrivé, de jeter ses valises sur le lit pour ensuite foncer chercher le glacier le plus proche et manger un grand cornet vanille chocolat. De très beaux souvenirs à partager… avec modération. Et qui deviennent rapidement problématiques s’ils virent aux règles de base imposées à l’amoureux. Si l’on peut savourer ce qui a été vécu et le garder précieusement dans son cœur, s’offrir un remake des vacances de nos douze ans quand on est avec chéri est tout sauf idéal pour préserver la flamme.

 

Piège n°7


Croire que les envies contraires – des vacances style farniente vs celles en mode «partons découvrir le monde dès 7 heures du matin» vont s’harmoniser comme par magie.

Peut-être que vos caractères sont en temps normal parfaitement complémentaires. Votre côté impulsif et sa prudence. Votre besoin d’aventure et sa stabilité. Votre amour du surf et sa passion des bâtiments anciens. Mais est-ce toujours le cas une fois que deux caractères aussi contradictoires doivent passer 7 ou 14 jours ensemble ? Pour éviter tout risque de guerre mondiale en voyage et des dîners aux chandelles à se balancer des reproches, il faut obéir à une seule règle: parler des vacances avant les vacances. De l’heure à laquelle on souhaite se lever, à la journée idéale pour chacun, en passant par le prix que l’on est prêt à dépenser pour les activités ou les restaurants.

 

 

Texte: Katrien De Groef et Barbara Wesoly

 

D’autres articles sur le couple par ici:


 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires