Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

L’EFT, la technique miracle pour apaiser l’anxiété, la douleur et les trauma

Laurane Wattecamps

L’EFT, l’Emotional Freedom Technique, est une méthode incroyable qui a apporté des résultats concrets pour apaiser ou faire disparaître des émotions négatives, des douleurs et pour traiter des traumatismes. On vous explique tout.


Des professionnel·le·s de la santé mondialement reconnus avouent l’utiliser en consultation avec des patients pour qui rien d’autre n’a fonctionné. Quelle est donc cette méthode aux allures magiques? Son histoire est tout aussi fascinante que son fonctionnement.

L’histoire de l’EFT


L‘Emotional Freedom Technique a été mise au point par Gary Craig. Cet ingénieur diplômé de l’université de Stanford aux Etats-Unis a toujours connu le succès. Étudiant déjà, il avait reçu le titre de champion de baseball en Californie. Adulte, il excellait dans le milieu des affaires. Si bien que de nombreuses personnes s’interrogeaient:  pourquoi réussit-il mieux que les autres? Une question qui a tellement taraudé Gary Craig qu’il entreprit des études en psychologie pour y trouver des réponses. Déçu par son apprentissage, et surtout pas la longueur parfois interminable des thérapies, il s’est mis en quête d’une « méthode suffisamment scientifique, qui serait capable d’aider efficacement tous les êtres humains à sortir de leurs difficultés et de leurs traumatismes du passé ». Il s’est alors intéressé de prêt à l’acuponcture et à la TFT, une technique réservée aux professionnels.

Mais Gary Craig n’est toujours pas convaincu. Comme on peut le lire sur son site: « pour un ingénieur, une chose fonctionne ou ne fonctionne pas : par exemple, quand vous mettez le contact à votre voiture, elle démarre ; si elle ne démarre pas, il y a une raison, et votre garagiste la trouvera ». Il théorise alors les blocages émotionnels. Selon lui, les émotions négatives, les douleurs et tout ce qui est considéré comme un trauma bloquent les énergies qui circulent dans notre corps. Et si ces énergies ne circulent pas bien, le corps ne fonctionne pas bien. « C’est un fait avéré que les stress émotionnels négatifs entravent les capacités naturelles de guérison du corps humain, à la fois pour des problèmes physiques, des douleurs chroniques ou des maladies diagnostiquées. Dans de nombreux cas, pour obtenir un soulagement, l’EFT se fera directement pour les symptômes physiques, sans explorer les facteurs émotionnels. Toutefois, pour obtenir des résultats avérés, solides et durables, il sera nécessaire d’identifier et cibler les problèmes émotionnels en lien avec ces symptômes physiques » peut-on lire ici.

Imaginez à quel point le monde serait différent si chaque personne évacuait les séquelles de son passé. Non seulement nous nous sentirions tous mieux physiquement et émotionnellement, mais nous pourrions aussi nous comprendre et avoir de la compassion les uns pour les autres sans tous les problèmes qui font obstacle ». Gary Craig


Lorsqu’il a mis au point l’EFT, Gary Craig a créé un manuel clair et gratuit à disposition du monde entier. Le succès est immédiat et l’e-book est traduit en 30 langues.

La méthode de l’EFT


En quelques mots, disons que l’EFT fonctionne en tapant légèrement sur des points d’acuponcture, soit sur le tracé des méridiens énergétiques du corps humain. Le tapping serait efficace pour évacuer toutes sortes d’émotions négatives telles que l’anxiété, les phobies, la tristesse, la honte, le dégoût, la colère, etc. Mais aussi pour certains problèmes psychologiques et physiques comme les douleurs, le bégaiement, les addictions, l’obésité, etc.

Finalement, après analyse de l’histoire et de la provenance de cette technique, on peut dire qu’elle se base sur des méthodes ancestrales. Dans certains pays, on l’utilise d’ailleurs quotidiennement, même à l’école auprès de jeunes enfants. Gary Craig aura permis de mettre sur pied une méthode accessible tous, rendant les personnes en souffrance autonome pour aller mieux.

Alors, comment ça marche ? Il suffit de tapoter certains points spécifiques quelques fois (disons 7), en nommant tout haut ce qui fait problème. Prenons l’exemple du stress. On commence par le tranchant de la main qu’on tapote en disant deux à trois fois « malgré le stress que je ressens, je m’aime et je m’accepte ». Ensuite, on va tapoter les 8 autres points en répétant juste « le stress », soit dire « le stress » en tapotant le haut du sourcil, dire « le stress » en tapotant la tempe etc.

EFT

Les points à tapoter dans l’ordre:

  1. Le tranchant de la main
  2. Le haut du sourcil
  3. La tempe
  4. L’os sous l’oeil sur le haut de la pommette
  5. Le dessus des lèvres
  6. Le creux du menton
  7. La clavicule
  8. Le côté du tronc (au niveau du soutien-gorge)
  9. Le haut de la tête


E puisqu’une image vaut mieux qu’un long discours, nous vous proposons de regarder cette vidéo plutôt claire sur les points à taper.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

J’ai testé l’EFT


Si je vous en parle aujourd’hui, c’est aussi parce que j’ai eu l’occasion de tester l’EFT et que j’ai été conquise par cette méthode très simple à utiliser. La première fois, elle m’a aidée à faire disparaître une migraine, la seconde un état de stress généralisé. Mais ce qui m’a le plus surprise, c’est la séance que j’ai faite avec ma maman.

Alors qu’elle venait de se faire poser plusieurs bridges chez le dentiste, elle était incapable de manger solide depuis plusieurs jours à cause de spasmes vomitifs intempestifs. Elle n’en pouvait plus et m’avait confié mal dormir depuis des jours tant la sensation et la douleur était atroce. Je lui ai donc proposé une séance d’EFT. J’avoue qu’on a quand même bien rigolé quand elle répétait « spasme vomitif » en se tapant la tête. Néanmoins, et elle peut en témoigner, ça a été super efficace. Elle a pu remanger dès le lendemain matin et m’a assuré que la douleur et le spasme n’étaient jamais revenus.

Je vous invite à essayer! Comme dirait Didier Havé, le psy ci-dessus, le bon scepticisme, c’est d’essayer avant de se fermer.

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires