Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Le bonheur peut aussi vous briser le cœur

Justine Rossius
On savait déjà que les événements dramatiques comme une rupture amoureuse ou la mort d’un proche pouvaient causer le syndrome du cœur brisé. Une étude étonnante vient de prouver que la joie peut mener au même diagnostic.


 

Pour cette étude, publiée dans The European Heart Journal, les chercheurs se sont penchés sur le cas de 485 patients, diagnostiqués du syndrome du « cœur brisé ».  Et oui, il ne s’agit pas uniquement d’une expression! Ce syndrome existe réellement et a été repéré pour la première fois dans les années 1990 au Japon (où on l’appelle le Takotsubo). Il a été énormément étudié par le docteur IIlan Wittstein. On vous en parlait d’ailleurs dans cet article. 

Ce syndrome désigne une maladie liée à un stress émotionnel, qui peut provoquer une défaillance cardiaque et mener au décès.


Pas très joyeux! Enfin… en principe.

 

La joie pourrait nuire à la santé


En analysant les différents cas, les chercheurs ont remarqué que certaines personnes avaient développé cette maladie après un événement heureux. Chez 4 % des patients, le syndrome avait été déclenché par une émotion positive: une fête d’anniversaire, une naissance, un mariage… Mais la grande majorité des cas de cœurs brisés (96 %) serait dû à un événement triste. Le syndrome du « cœur (comblé mais) brisé » reste donc extrêmement rare. Pas d’excuse pour ne pas rayonner de bonheur!

 

Pour aller plus loin:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires