Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© France 2

FAUT QU’ON PARLE: c’est quoi, ce reportage sexiste et misogyne sur France 2?

Hier soir, sur France 2, un reportage intitulé "'Faut-il réaffirmer la masculinité ?" était diffusé. Et franchement, si le ridicule ne tue pas, il a de quoi nous hérisser les poils!

David Pujadas, présentateur du JT sur France 2, a hier soir présenté un reportage d'un genre assez spécial dans lequel 300 hommes se rendaient à un "séminaire" pour affirmer leur masculinité. Au programme, démonstration de muscles, colloque sur la place de l'homme dans le couple (celui qui porte la culotte, donc) et dans la société en général. Attention les yeux et les oreilles, ça risque de piquer!

 

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

 

C'est quoi, un homme?

Apparemment, les hommes Français ont besoin d'un petit séjour pour réaffirmer leur masculinité. Comme l'explique le documentaire, entre leur vie de couple et le partage des tâches ménagères, ces pauvres petits ne trouvent plus leur place. Il faut dire qu'une fois un balais dans une main, et une couche pleine de caca dans l'autre, on est loin de l'image d'un mec aux muscles huilés et saillants qui pousse de la fonte. Comme l'explique un intervenant:

La peau de l’homme est plus épaisse que la peau de la femme, comme si le corps de l’homme le préparait à affronter l’extérieur et les travaux plus rudes.

 

C'est vrai qu'un accouchement et se taper les règles tous les mois, c'est du gâteau pour toutes les femmes... Pour se sentir plus homme, et pour réaffirmer la masculinité qu'ils ont perdue, 300 hommes ont donc décidé de participer à ce "stage". Pour pallier à ce manque, ils se rendent donc à des colloques, poussent des voitures pour exhiber leurs muscles et leur "force" et font de la course à pied. Et franchement, nous, on trouve ça tout SAUF viril. Depuis quand pousser une voiture fait-il d'un homme un "vrai" homme? Depuis quand aider sa femme dans la vie de tous les jours est-il une honte? Pour nous, un homme, c'est une personne qui peut compter sur nous autant que nous comptons sur elle. C'est la personne qui partage nos rires, nos peines et nous rend heureuse. C'est la personne que l'on a choisie et que l'on considère comme notre égal. Point barre!

 

 

L'image vieille comme le monde de l'homme dans le couple

L’homme va être plus dans la force brute, l’image de la maison c’est bien, l’homme va monter les murs (de la maison), les trucs physiques, la femme va rendre ça beau et habitable.

Cette phrase nous écorche les oreilles, nous choque et nous téléporte au Moyen-Âge. À l'époque où les hommes ramenaient aux femmes de quoi vivre pendant qu'elles restaient à la maison avec les mioches. Mais coucou les cocos, nous sommes en 2017! Les femmes travaillent, font de la maçonnerie, de la plomberie et savent porter des trucs lourds sans vos gros muscles.

 

Seulement voilà, avec ce genre de reportage, diffusé à une heure de grande écoute, on se dit que l'égalité homme / femme a encore des jours sombres devant elle. Quand, mais quand, la société va-t-elle comprendre que NON, nous ne sommes pas inférieures? Et que si on nous laisse seulement la chance de le prouver, sans nous considérer comme des sculptures en verre ultra fragiles, on soufflerait ces pensées vieilles comme le monde en 3 secondes chrono.

 

 

La femme, cette bulle de douceur et d'affection

Au fur et à mesure du reportage, on est outrée par les propos des participants, qui ne cessent de se conforter dans l'idée que ce sont eux, les mâles Alpha. Ceux qui nous dirigent, qui sont forts, qui commandent et qui gèrent le steak. Comme un d'eux le précise:

Je vais peut-être apporter plus la force, plus la raideur, et ma femme cette souplesse.

 

Et un autre, de rajouter:

Mon épouse apporte beaucoup de douceur, beaucoup d'affection aux enfants. Moi je n'ai de cesse que de sortir les enfants de la maison, et leur apprendre tout ce que l'on peut apprendre aux jeunes enfants. Mon fils de 3 ans a fait du vélo hier pour la première fois. C'était avec MOI qu'il l'a fait. J'essaye de pousser mes enfants à dépasser leurs limites, d'aller plus loin. Ma femme apporte autre chose. Elle apporte l'affection et le réconfort.

 

 

Voilà voilà... C'est avec les oreilles qui saignent et les joues rouges de rage que l'on finit ce documentaire. Parce que ça nous gonfle et que ça nous révolte d'entendre pareils propos à notre époque. Si c'est "ça", la télé, on préfère partir sur une île déserte, construire notre propre cabane avec nos mini-bras tout fragiles et chasser des animaux avec notre "petite force ridicule". Et au moins, on n'aura plus à écouter toutes ces conneries.

 

via GIPHY

 

 

 

 

 

 

On en a aussi parlé:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires