Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

En Belgique, les femmes gagnent moins que les hommes: 3 raisons-clés

En Belgique, les différences de salaires entre les sexes sont évidentes. Mais d'où viennent-elles? Deux professionnels pointent ici les trois grandes causes de cet écart salarial.

Raison 1: le travail à temps partiel

C'est le coupable majeur de l'écart salarial (lire plus sur le sujet ici). 46,2 % des femmes travaillent à temps partiel contre 10,1 % des hommes, parce que les femmes continuent d'assumer l'essentiel des tâches ménagères. Et l'écart grandit encore plus avec l'arrivée d'un nouveau-né. Vera Claes, secrétaire nationale du Zijkant, mouvement féministe progressiste:

Les femmes ne choisissent pas volontairement de travailler moins, elles le font par dépit car elles sont sous pression, obligées de combiner vie professionnelle et vie privée.

 

Raison 2: les plafonds, murs de verre et sols collants

Des mots super barbares pour définir une vraie réalité.

  • Le plafond de verre Ou comment rappeler par une image simple que les femmes galèrent pour atteindre des postes à responsabilité.
  • Les sols collants Pire encore, parfois, les femmes ne montent aucun échelon et restent collées à l'étage où elles ont débuté. Pourquoi? Parce qu'elles ont des enfants! "Lors de négociations, les femmes demandent des horaires flexibles ou un contrat à temps partiel, explique Vera Claes, là où les hommes jouent la carte du salaire et des avantages extra-légaux."
  • Les murs de verre "Les garçons et les filles se dirigent vers les mêmes domaines d'études qu'il y a cinquante ans. Résultat: beaucoup de filles se retrouvent dans des secteurs dits "féminins" (santé, bien-être, éducation…), tandis que les garçons se tournent vers les secteurs "masculins" (banques, assurances, TIC, industrie…).

Or, les salaires sont plus élevés dans les secteurs à tendance masculine. Cet écart est extrêmement marqué dans l'industrie du transport aérien, par exemple, où il grimpe jusqu'à 33 %.

 

Raison 3: la discrimination sexuelle

51 % de l'écart salarial ne peut être uniquement expliqué par le métier exercé, l'expérience ou l'ancienneté. "Notre recherche montre clairement qu'une partie de l'écart salarial est fondée sur la discrimination purement sexuelle", explique Frederik Anseel, psychologue du Travail et professeur à l'Université de Gand.

Les employeurs ne sont pas toujours conscients de leur comportement discriminatoire. De par mon expérience, pourtant, une prise de conscience chez l'employeur peut rapidement entraîner un changement de mentalité.

 

Vous voulez relever le défi avec nous? Inscrivez-vous à nos 5 semaines de coaching en ligne pour obtenir des pistes qui vous offriront un salaire plus élevé.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires