https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Travel suitcase pastel pink and purple color with sunglasses and hat. Summer concept, 3d render.

Comment vaincre le blues de retour de vacances

Kathleen Wuyard

Soleil, compagnie, délices, paysages, vos vacances étaient parfaites. Enfin, du moins, jusqu’à ce qu’elles s’arrêtent cruellement alors que vous pourriez jurer qu’elles venaient à peine de commencer. Pas de panique: il existe des méthodes pour vaincre le blues du retour.


On vous spoile d’emblée avant la lecture de l’article: non, il ne s’agit pas ici d’une reprogrammation mentale pour vous persuader que le coin de canap’ défoncé qui vous sert de bureau (et de coin repas) depuis plus d’un an est en réalité cette plage ensoleillée que vous venez de quitter. Ceci étant, il est possible, en adoptant quelques ajustements, de transformer la tristesse du retour en quelque chose de positif, voire même, trouver une forme de bonheur dans le fait que les vacances soient finies. Dingue, c’est vrai, mais promis, cet article n’a pas été écrit sous le coup d’une insolation ou bien de trop de cocktails bus au bar de la piscine.

Première étape pour retrouver le smile: réaliser que vous êtes loin d’être seul.e à ressentir le blues du retour des vacances et vous autoriser à habiter vos sentiments sans culpabilité. Sentiments tellement répandus qu’ils sont d’ailleurs regroupés sous l’appellation « syndrome post-vacances ».

Retrouver la joie des vacances à la maison


Première méthode pour contrer le stress et la routine qui vous étreignent dès les valises défaites? Planifier votre prochain trip! OK, personne dans la vraie vie n’a le budget pour deux semaines de vacances mensuelles, douze mois par an, mais même planifier une nuitée peut suffire à changer votre humeur, une étude de 2010 ayant démontré que le simple fait de planifier un voyage améliore la qualité de l’humeur.

Dans la même étude, les scientifiques en charge de l’analyse de la qualité de vie des participants ont noté que la majorité d’entre eux disait de sentir particulièrement détendus en vacances. Tenter de recréer ce sentiment de détente, que ce soit par le biais d’un bain chaud relaxant, d’une petite balade pour vous vider la tête ou d’une sieste de chat d’un quart d’heure en pleine journée, peut contribuer à retrouver le sentiment de bien-être qui vous étreint en vacances.

Autre astuce? Puisque nos souvenirs sont extrêmement liés à nos cinq sens, et notamment à l’odorat et au goût, vous pouvez tenter de convaincre votre cerveau que vous y êtes encore un peu en faisant brûler chez vous les mêmes huiles essentielles que celles de l’hôtel, ou bien en remplaçant votre café tiède matinal par un vrai petit-dèj’ répliquant les ingrédients de celui servi dans votre B&B.

Et si tout échoue, c’est peut-être le moment de transformer cette crise passagère en opportunité: selon des experts de l’emploi, un syndrome post-vacances qui tire en longueur est une manière pour votre cerveau de vous envoyer le message qu’il est temps de changer de situation. Bien sûr que personne n’aime passer d’une pause réconfortante, de préférence les pieds dans le sable, à la lecture de 100+ mails en retard, mais si ce sentiment d’insatisfaction et de frustration se prolonge, c’est peut-être simplement qu’il est temps de changer de job. De préférence, pour en trouver un que vous retrouverez avec plaisir après votre prochaine échappée belle…

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires