Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Comment savoir si je bois trop?

Pour décompresser après une semaine de taf ou recharger vos batteries avant de sortir, vous avez le réflexe alcool. C’est grave? On a demandé l’avis d’un pro.


 

« Il n’y a pas de diagnostic 100 % cadenassé pour déterminer si une personne a une relation problématique avec l’alcool, explique Amandine Vanderhaeghe, psychologue-alcoologue. Le sexe, le poids, le vécu, les antécédents familiaux, le niveau d’anxiété… sont autant de facteurs à prendre en compte quand on aborde le sujet. »

 

Quelle buveuse êtes-vous?


Les professionnels de la santé établissent cependant deux types de consommations à risque: la consommation chronique quotidienne, qui est toxique pour le corps, et la consommation excessive ponctuelle, qui est à l’origine de nombreux accidents et dérapages.

 

1. Je bois tous les jours


Le mardi: un apéro-mojitos. Le mercredi: un verre de rouge au resto… À vos yeux, toutes les occasions (ou presque) sont bonnes pour déboucher une bouteille.

  • C’est pas grave si… Vous respectez la règle du « 1 jour sans » par semaine. Et que vous buvez max 2 verres en moyenne par jour, si vous êtes une femme, et max 3 verres en moyenne par jour, si vous êtes un homme.
  • C’est grave si… Tous les soirs sans exception, vous ouvrez votre bouteille. Tous les midis sans exception, vous avez besoin d’accompagner votre lunch d’un verre d’alcool.


 

2. Je ne bois qu’en soirée


Vous êtes capable de zapper l’alcool pendant un mois si le défi est lancé, mais quand vous commencez à boire, là, vous ne pouvez plus vous arrêtez.

  • C’est pas grave si… Vous vous octroyez une fiesta de temps en temps. Vous buvez beaucoup, vous lâchez la pression, vous dansez sur les tables. Mais ça n’arrive que ponctuellement.
  • C’est grave si… Toute excuse est bonne pour faire la bamboula et que votre consommation excessive d’alcool vous amène à prendre des risques: conduire saoule, rentrer avec n’importe qui, dépasser des limites que vous ne franchiriez pas sobre…


 

Mais pourquoi je bois?


De manière générale, le contexte de consommation joue son rôle. L’alcool doit rester un moment de plaisir à partager. Consommer pour célébrer une promotion est différent que de consommer pour gérer son stress, pour diminuer ses émotions négatives (« Je bois pour oublier »).

 

Une appli pour mesure votre consommation


L’alcool a le don de vous mettre dans tous vos états? Sa consommation s’accompagne d’un malaise, de remords, d’angoisses? Vous voulez pouvoir évaluer votre consommation où que vous soyez? Téléchargez l’application Stop-alcool pour Iphone/Androïd.

 

Besoin d’un diagnostic de pro, de conseils pour gérer votre consommation? Parlez-en sans craintes à un professionnel.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires