Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Corbis

On en veut plus!

7 infos insolites sur l’orgasme

Ce lundi, 21 décembre, c'est la Journée internationale de l'orgasme! Mais saviez-vous que…

1. L'orgasme est bref, mais intense

La vague de plaisir qui nous submerge lors d'un orgasme clitoridien durerait 14 secondes. Par contre, la succession des contractions générées par un orgasme vaginal peut aller jusqu'à… 30 minutes, à raison d'une contraction toutes les 0,8 secondes!

 

2. On peut l'atteindre juste en s'embrassant

Et pour cause, traversées de nombreux vaisseaux sanguins, les lèvres sont des zones érogènes très sensibles. Il semblerait par contre que les femmes y soient plus sensibles que les hommes.

les lèvres sont une zone très érogène car il y a beaucoup de vaisseaux sanguins qui peuvent être stimulés. Tout cela peut être très excitant et procurer des sensations très… hot.


Source sur Plurielles.fr : Les 5 vertus d'un bon baiser
les lèvres sont une zone très érogène car il y a beaucoup de vaisseaux sanguins qui peuvent être stimulés. Tout cela peut être très excitant et procurer des sensations très… hot.


Source sur Plurielles.fr : Les 5 vertus d'un bon baiEn prime, on brûle 2 à 3 calories par baiser.

 

3. Il peut stopper le… hoquet!

Lors d'un orgasme, les nerfs crâniens sont fortement sollicités. Une étude scientifique aurait démontré que ce moment d'extase permettrait de stopper une crise de hoquet. Dire qu'on s'acharne toujours à retenir notre respiration!
 

4. Il peut… tuer

Bien (ou mal) inspirés, des scientifiques ont un jour équipé une souris d'un dispositif qui, à chaque fois qu'elle activait un levier, avait un orgasme. La pauvre bestiole est morte dans les 24 heures d'une overdose de plaisir. Rassurez-vous, on ne connait pas de cas similaire chez les humains. Toutefois, une infirmière anglaise a été reconnue comme souffrant d'un syndrôme d'excitation génitiale persistant, lui procurant une centaine d'orgasmes par jour et la plongeant dans un état d'épuisement constant.

 

5. Il peut être simulé… par chéri aussi!

Vous pensez qu’il était impossible pour un homme de simuler? Vous avez tout faux! Ils seraient d'ailleurs 30% à avoir déjà fait semblant!

 

6. On peut en avoir un en accouchant

Un accouchement, ce n'est pas une partie de plaisir. Et pourtant, une étude française a démontré que dans 0,3% de femmes ont ressenti du plaisir en mettant leur enfant au monde. Comment l'expliquer? Par l'ocytocine ou "hormone de l'amour", produite par certaines lors de l’accouchement afin d’atténuer la douleur. Or, c’est cette même hormone qui provoque l’orgasme lors d’un rapport sexuel.

 

7. Il peut être renforcé facilement

Pendant un orgasme, les muscles qui se contractent sont ceux du périnée. A l'instar de tout autre muscle, ils peuvent être renforcés. Soit en utilisant un sextoy prévu à cet effet, soit en s'adonnant régulièrement aux exercices de Kegel: on contracte nos muscles pelviens pendant une dizaine de secondes, puis on relâche. Un exercice facile, discret, à reproduire plusieurs fois par jour. Allez zou, on file sous la couette!

 

 

Pour aller plus loin

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires