Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty Images

La maison Balmain sera-t-elle prête pour la Fashion Week, malgré le vol de cinquante de ses pièces?

Sarah Moran Garcia

Une cinquantaine de pièces du prochain défilé Balmain ont été volées, dimanche matin, à Paris. Une enquête pour “vol aggravé” a été ouverte. Olivier Rousteing, le styliste de la maison de luxe, assure que son défilé pour la Fashion Week aura bien lieu.

Dimanche, le styliste Olivier Rousteing, qui officie pour la marque de prêt-à-porter et de sacs de luxe Balmain, a fait savoir sur son compte Instagram que cinquante pièces de sa collection printemps-été 2024 avaient été volées. Le larcin se serait déroulé le dimanche 17 septembre. L’embarras est double, puisque le couturier français doit présenter cette toute nouvelle collection à l’occasion de la Fashion Week de Paris, qui se tiendra du 25 septembre au 3 octobre 2023.

Lire aussi : FASHION WEEK DE NEW-YORK: les 8 looks dont on a trop envie de s’inspirer

“Je suis allé au bureau à 9h du matin en attendant les dernières pièces de notre défilé Balmain de septembre. (...) Notre chauffeur nous a appelés et nous a informés qu’il avait été carjacké par un groupe de personnes. (...) Il roulait de l’aéroport vers notre siège social”, écrit Olivier Rousteing. “C’est injuste. Mon équipe et moi-même avons travaillé si dur.”

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.

Enquête pour “vol aggravé”

Selon le Parisien, le chauffeur, un employé de la société de transport DHL, circulait sur la départementale D88, lorsque, vers 8h30 dimanche matin, une Renault Mégane volée de couleur blanche a fait barrage à hauteur d’un rond-point. En sont sortis trois hommes cagoulés. L’un d’eux a extrait le chauffeur du camion et a pris sa place au volant, les deux autres se sont enfuis à bord de la voiture blanche. Le véhicule, dépouillé des vêtements Balmain qu’il contenait, a été retrouvé à dix kilomètres du lieu du carjacking.

Toujours selon nos confrères, le parquet de Bobigny a ouvert une enquête pour “vol aggravé”.

Le défilé est-il toujours possible?

Balmain a fait savoir que le défilé prévu pour la Fashion Week de Paris, le 27 septembre prochain, aura bel et bien lieu. Mais est-il réaliste pour la maison de haute couture d’espérer être prête à temps? Interrogés par l’AFP, plusieurs experts estiment cela jouable, malgré le caractère tout à fait exceptionnel du vol.

“Je suppose que la maison a un plan B, et c’est bien que le défilé n’ait pas été annulé”, indique Blenda Clerjon, directrice pédagogique à l’Institut français de la mode (IFM). “C’est impossible de ressortir cinquante pièces telles que c’était, mais (...) Balmain a suffisamment de ressources pour trouver comment remplacer des pièces et rester dans le haut de gamme.”

Serge Carreira, maître de conférences à Sciences Po, spécialiste du mode et du luxe, précise que Balmain possède encore tous les patrons, et dispose d’un important réseau de sous-traitants, ce qui rendrait possible la confection des cinquante pièces manquantes. Dans sa publication Instagram, Olivier Rousteing n’a d’ailleurs pas manqué de souligner que lui et ses équipes allaient travailler “nuits et jours” pour que le défilé ait bien lieu.

Quel intérêt pour les voleurs?

Les vêtements des défilés sont des prototypes. Avant qu’ils ne soient présentés au public, ils n’ont pas réellement de valeur. Ou du moins, ils ne sont pas encore associés à la maison qui les a créés. “Quand il s’agit de prototypes qui ont défilé et qui deviennent des pièces iconiques, elles ont une valeur extrêmement importante”, indique Serge Carreira. Mais si elles n’ont pas été présentées pendant la Fashion Week, “cela n’a pas de valeur”, ajoute Blenda Clerjon.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires