Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Nicole Kidman au défilé Balenciaga DR Flair Getty Images

5 infos sur les coulisses du défilé Balenciaga dont tout le monde parle

Kathleen Wuyard

Entre Kim Kardashian, Dua Lipa et Nicole Kidman, le panel de mannequins d’un jour présentes au défilé Balenciaga a assuré que tout le monde ne parlerait que de lui. Et alors que Paris bruisse d’excitation, on a glané pour vous cinq secrets d’insiders de la mode.

Ce 6 juillet 2022, Balenciaga présentait sa 51e collection Couture, la deuxième de Demna pour la maison. Une collection où le créateur d’origine géorgienne s’est autorisé toutes les audaces, qu’il s’agisse de faire défiler Kim K et Nicole Kidman, ou de faire appel à des matériaux et techniques développés spécialement pour lui. Le résultat? Un show qui a réussi à épater le petit monde parfois blasé de la mode, et dont on vous livre cinq secrets des coulisses ici.

Entre haute-couture et Formule 1

Les masques aux lignes futuristes qui accessoirisaient certaines des tenues? Ils ont été développés en collaboration avec Mercedes-AMG F1 Applied Science, une division de l’écurie de formule 1 de Mercedes-Benz.

Bien qu’ils aient suscité la perplexité des commentateurs, ils sont en réalité aérodynamiques, anti-brouillard et extrêmement respirants grâce à des mois de recherche. Si le COVID devait revenir, on sait quel accessoire s’offrir...

 

Musique, maestro!

L’ambiance sonore du défilé était elle aussi assurée de manière novatrice, grâce au Speaker Bag, un sac développé en collaboration avec Bang & Olufsen, que les mannequins arboraient en faisant le tour du podium. Fait d’aluminium et poli à la main, ce sac technologique à souhait peut faire office de baffle portable, donc, mais aussi de sac à main.

Nouvelles matières

L’élément surprise qui entre dans la composition des nouveaux t-shirts Balenciaga? L’aluminium, qui a permis à Demna et ses équipes de créer un tissu entièrement nouveau, qui maintient sa forme même quand on le porte. Pour sa part, le denim japonais utilisé dans la collection est doublé de satin. Couture, bébé.

Balenciaga, la mode responsable

Impossible à dire, en voyant les silhouettes novatrices de cette nouvelle collection plus que réussie, et pourtant: plus d’un quart des vêtements et accessoires qui la composent ont été réalisés à partir de produits upcyclés. Bombers vintage, montres anciennes, jeans... Et même revêtements de voitures ont été mis à profit.

Pas bête

Fini, le temps où la haute-couture ressemblait à une salle de trophées de chasse: pour Balenciaga, les plumes ont été imitées en mêlant plusieurs techniques de broderie et en utilisant de la soie et de l’organza, tandis que la fausse fourrure utilisée a demandé des semaines de programmation minutieuse et de photographies en haute définition.

À titre d’exemple, pour le manteau en léopard qui a (presque) volé la vedette au mannequin qui le portait, pas moins de 150 kilomètres (!) de tissu ont été tissés à la main.

Il faut bien ça pour les belles panthères griffées Balenciaga, notez. Et si vous avez envie de rejoindre leurs rangs mais pas le budget d’une Kardashian? Des plateformes telles que Vestiaire Collective ou bien les soldes du multimarques de luxe De Bijenkorf sont vos meilleures alliées. Ainsi, ce porte-cartes en cuir estampillé aux initiales de la maison parisienne ne vous coûtera que 162 euros à l’heure d’écrire ces lignes, tandis que cet exemplaire du célèbre sac City est actuellement soldé à moins de 300 euros. Un sacré budget, certes. Mais rêver, c’est gratuit!

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires