Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© MILANO, FEBRUARY 23, 2017: Karl Otto Lagerfeld at the entrance of the Fendi's showroom to attend the Fendi fashion show during the Milan Fashion Week.; Shutterstock ID 585982754; Purchase Order: -

Karl Lagerfeld est mort, la planète mode pleure son Kaiser

Kathleen Wuyard

Il avait suscité l’inquiétude il y a quelques semaines en ne participant pas au défilé Haute Couture Chanel le 22 janvier dernier. Une absence mise sur le compte de la « fatigue », sans toutefois rassurer les inconditionnels de Karl Lagerfeld. Qui s’en est allé ce mardi 19 février à Paris, après avoir été admis d’urgence la veille à l’hôpital.


Des causes de son décès, survenu à l’âge de 85 ans, on ne sait encore rien, mais une chose est certaine: celui qu’on surnommait le Kaiser de la mode sera éternel, tant par sa présence que par son influence sur la respectable maison au double « C », dont il était le directeur artistique depuis 1983. Alors même que l’on savait sa santé affaiblie, sa mort envoie une onde de choc dans un microcosme sur lequel il régnait à l’ombre de ses sempiternelles lunettes noires. Dès l’annonce, sa page Wikipedia a d’ailleurs été modifiée pour y ajouter un « t’avais pas le droit de mourir ».

Né à Hambourg, le couturier s’était installé à Paris dans les années 50 où grâce à ses talents d’illustrateur il avait été embauché comme assistant par le couturier Pierre Balmain. Passé par les maisons françaises Jean Patou et Chloé, il avait rejoint la maison italienne Fendi dès 1965. En 1983, Chanel l’avait nommé directeur artistique pour l’ensemble des «collections Haute couture, prêt-à-porter et accessoires», et un an plus tard, il avait fondé sa maison de couture éponyme. Connu tant pour son œil et son talent que pour son sens de la répartie, il avait ainsi déclaré que « la mode n’est ni morale ni amorale mais elle est faite pour remonter le moral ». Espérons que ses proches parviendront à se consoler grâce à ses créations...

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires