Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Corbis

Quelques conseils pour allaiter

En Belgique, 83 % des femmes fréquentant les structures de l’ONE allaitent. Même en ne tenant pas compte du fait qu'elles ne pratiquent pas toutes l’allaitement exclusif les jours suivant la sortie de la maternité, on est encore loin derrière les 95 % de la Suède. Chez nous, les chiffres stagnent depuis 2008.

Alors qu’en 2005, les femmes étaient plus de 66 % à allaiter exclusivement un mois après l’accouchement, aujourd’hui elles sont plus de 80 %. Cette évolution peut notamment être expliquée par l'augmentation de l'information à ce sujet. L’allaitement est vivement conseillé car il offre une meilleure santé à l’enfant et à la mère.

Les avantages de l’allaitement pour l’enfant

  • Il diminue les risques infectieux au niveau de nombreux organes: tube digestif, sphère ORL, arbre pulmonaire, urinaire et même au niveau méningé.
  • Il diminue la fréquence des troubles digestifs et des maladies inflammatoires de l’intestin
  • Il diminue le risque d’allergie
  • Il diminue le risque de carence en fer
  • Il diminue le risque d’obésité
  • Il diminue le risque de cancer de l’enfant
  • Il améliore le développement visuel et intellectuel

Les avantages de l’allaitement pour la mère

  • Il favorise la perte de poids
  • Il diminue les pertes de sang (par la sécrétion d’ocytocine accrue lors des tétées), ce qui a pour effet de diminuer le risque d’anémie maternelle et ainsi la fatigue et les risques d’infections
  • Il diminue les risques de cancer du sein et des ovaires
  • Il diminue les risques d’ostéoporose

 

Certaines idées concernant l’allaitement se révèlent souvent fausses. Oui, il est également conseillé aux fumeuses d’allaiter et non, vous ne pouvez pas avoir une quantité insuffisante de lait. Oui, il est possible d’allaiter des jumeaux, et non, aucun aliment ne donne un mauvais goût au lait. Oui, il est possible d’allaiter après une césarienne et non, en cas de fièvre l’allaitement ne doit pas être arrêté. Cependant, l’allaitement reste stressant pour un bon nombre de jeunes mamans. Voici cinq conseils pour faciliter ce moment.

 

Comment bien allaiter?

  1. N’attendez pas que votre enfant pleure pour allaiter. Soyez attentive aux signes de faim (l'enfant crie, ouvre et ferme la bouche…).
  2. Asseyez-vous ou allongez-vous confortablement, relaxez vos épaules et portez votre bébé à votre sein plutôt que votre sein à votre bébé.
  3. Tenez votre bébé contre vous, son ventre contre le vôtre, son nez contre votre mamelon, son menton contre votre sein et ses fesses contre votre corps. Soutenez fermement le cou et les épaules de votre bébé sans pousser l’arrière de sa tête, car le bébé réagit souvent à cette pression en s’écartant du sein.
  4. Quand votre bébé lâche votre sein ou ne tète plus énergiquement, faites-lui faire son rot et offrez-lui l’autre sein.
  5. La mise en route de l’allaitement doit être la plus précoce possible, avant votre montée de lait.

 

source: ONE

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires