Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Comment j'ai retrouvé mes boucles naturelles DR Montage Flair Canva

Les produits et astuces qui m’ont permis de retrouver mes boucles naturelles

Kathleen Wuyard

Dotée naturellement d’une chevelure ondulée, j’avais fini par réduire mes boucles naturelles à peau de chagrin à force de les lisser pendant des années. Jusqu’à ce que je décide de reprendre ma chevelure en main, ou plutôt, d’arrêter de trop la manipuler.

Choquée par une photo où mes cheveux avaient l’air fins et plats, avec un volume en racine inversement proportionnel à l’effritement de mes pointes, j’ai décidé de prendre les choses, ou plutôt, mes boucles, en main.

Fini de maltraiter mes cheveux à coups de lissages à 180 degrés plusieurs fois par semaine et, détail ridicule, manigances en tout genre pour leur donner ensuite un savant effet coiffé-décoiffé... Alors même qu’ils étaient naturellement ondulés! Je me suis renseignée, j’ai posé toute une série de questions à mon coiffeur chéri et j’ai investi dans une série de produits. Le résultat, six mois plus tard?

Déjà, au naturel, mes cheveux ont récupéré brillance et volume et ressemblent à ça après avoir séché à l’air libre:

Ensuite, j’ai gagné du temps, économisé des torticolis dûs au lissage compulsif et aux mouvements de tête qu’il implique, mais surtout, ce qui ne m’était plus arrivée depuis l’enfance, je ne suis plus complexée par l’aspect de mes cheveux quand ils sèchent au naturel. Fini la paille bourrée de frisottis qui ne ressemble à rien, maintenant que j’en prends soin, j’ai retrouvé les boucles que Mère Nature m’a données. Comment? En adoptant la routine suivante.

1e étape: un scrub apaisant

1e étape: un scrub apaisant

1e étape: un scrub apaisant

€ 46.9

En lui offrant un gommage, comme pour mon visage, je débarrasse mon cuir chevelu des résidus de produits et je lui permets de mieux respirer. Résultat: un volume incomparable en racine.

Mon produit chouchou? Le scrub apaisant de Kérastase. Pas donné, mais on tient (très) longtemps avec un pot vu qu’il n’en faut qu’une petite quantité à chaque lavage.

Ici

2e étape: le lavage

2e étape: le lavage

2e étape: le lavage

€ 35.35

Si, techniquement, le scrub peut se suffire à lui-même, j’aime bien faire comme chez le coiffeur et laver mes cheveux deux fois: je trouve que ça les rend plus légers et plus brillants. Comme je suis une inconditionnelle du platine, j’opte pour ma part pour un shampoing mauve doux, mais rien ne vous empêche d’opter pour le shampoing de votre choix (ou le plus adapté à vos besoins).

Mon produit chouchou? Le shampoing neutralisant Yubi Blonde de Shu Uemura.

Ici

3e étape: l’hydratation

3e étape: l'hydratation

3e étape: l’hydratation

€ 8.99

Longtemps persuadée que je risquais d’alourdir la fibre de mes cheveux, et donc, d’avoir des ondulations toutes flagada, j’ai passé des années à privilégier les masques une fois toutes les six lunes, quand je m’offrais un bon bain chaud. Heureusement, depuis, j’ai appris que si je voulais combattre les frisottis, je devais hydrater mes cheveux en profondeur et je ne fais plus cette erreur.

Mon produit chouchou? Le Deep Conditioner Curl Care de Hask, qui pénètre rapidement, doit poser dix minutes seulement, et hydrate en profondeur sans alourdir.

Ici

4e étape: la brillance

4e étape: la brillance

4e étape: la brillance

€ 5.95

Plutôt perplexe quand les soins lamellaires sont arrivés sur le marché, je dois bien reconnaître que oui, 8 secondes seulement suffisent pour voir un effet dingue. D’ailleurs, c’est bien simple, dès que ma bouteille fait mine d’être vide, j’en rachète une. Accro, moi? Carrément oui!

Mon produit chouchou? La Dream Lengths Wonder Water de L’Oréal, incroyablement efficace, avec un rapport qualité-prix aussi doux que mes cheveux après une rasade de produit.

Ici

5e étape: la densité

5e étape: la densité

5e étape: la densité

€ 18.5

Quand j’ai réalisé qu’il ne me restait plus que trois poils sur le caillou (dramatique, moi?) j’ai immédiatement investi dans un sérum dédié à la densité. Je ne le regrette pas: après deux semaines seulement d’utilisation, je voyais déjà des effets. Désormais, plutôt que de l’utiliser au quotidien à sec, j’en dépose quelques gouttes sur mon crâne avant de passer à l’étape du pré-séchage et mes cheveux sont plus épais que jamais.

Mon produit chouchou? Le sérum capillaire multi-peptides de The Ordinary, efficace, pas ruineux, et surtout, qui ne graisse pas les cheveux.

Ici

6e étape: la brillance (bis)

6e étape: la brillance (bis)

6e étape: la brillance (bis)

€ 42.65

Avant d’enrouler mes cheveux 30 minutes dans un turban ultra-absorbant pour les laisser pré-sécher délicatement avant de sécher à l’air libre, j’applique libéralement sur toute ma chevelure un spray à l’eau de riz. Dès la première utilisation, les cheveux sont brillants comme jamais et c’est clairement devenu un réflexe beauté dont je ne pourrais plus me passer.

Mon produit chouchou? L’Izumi Tonic de Shu Uemura, un rêve. Pas donné, mais cela fait plus d’un an que j’utilise le spray et il ne fait toujours pas mine d’être vide, donc on en a clairement pour son argent.

Ici

7e étape: le sèchage

7e étape: le sèchage

7e étape: le sèchage

€ 8.99

Une fois mon turban enlevé, et après que mon mari s’en soit donné à coeur joie sur les blagues, place au séchage à l’air libre. Avant de laisser mes cheveux vivre leur vie, je donne forme à mes boucles à l’aide d’une noisette de produit que je répartis en « froissant » mes cheveux, pour accentuer leur ondulation naturelle, et en n’oubliant pas de décoller la racine pour un joli effet volume.

Mon produit chouchou? La Curl Shaping Jelly de Hask, au rapport qualité-prix imbattable.

Ici

8e étape: la touche finale

8e étape: la touche finale

8e étape: la touche finale

€ 29.85

Une fois mes cheveux secs et brillants, je leur accorde un dernier petit soin en réchauffant une toute petite noisette d’huile dans ma main et en l’appliquant sur les paumes avant de lisser le reste du produit sur les longueurs. Brillance et hydratation garanties.

Mon produit chouchou? L’Absolut Repair Oil de L’Oréal, à laquelle je suis fidèle depuis des années.

Ici

Si cela peut sembler faire beaucoup d’étapes pour un séchage « au naturel », en réalité, à l’exclusion du temps de séchage (entre trois et quatre heures, car j’ai pas mal de masse capilaire), cette routine ne prend pas plus d’une quinzaine de minutes, temps de pose du masque compris. On est bien loin de l’heure et demie qu’il me fallait avant pour cumuler lavage + séchage + lissage + coiffage.

Et pour rendre du tonus à mes boucles entre deux shampoings? Si leurs ondulations sont un peu raplapla, je chauffe dans la paume un peu de la Control Cream de Rahua et je redessine mes boucles à la main en « chiffonnant » mes cheveux. Le produit n’alourdit pas la fibre, il sent hyper bon, et surtout, la tenue est bluffante.

Si je trouve que mes cheveux manquent un peu d’éclat ou bien ont un peu (beaucoup) trop de frisottis à mon goût, j’opte alors pour une noisette de la Crème de Jour Curl Manifesto de Kérastase, une petite pépite pensée pour être comme une BB Cream, mais pour les cheveux. Matière souple et brillante garantie! Et le plus drôle dans tout ça? Maintenant que je les laisse vivre leur vie tranquille, quand je les lisse de temps à autre, ou que je m’offre un brushing, le rendu est plus souple et brillant que jamais. Vive la vie, vive le séchage au naturel et vive la célébration de ce que Mère Nature nous a filé comme attributs!

Plus de bons plans capillaires:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires