Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty

DIAMOND DRY CUT: la nouvelle façon de se couper les cheveux

Sarah Mangeleer
Sarah Mangeleer Journaliste

Exit la coupe traditionnelle sur cheveux mouillés, la nouvelle coupe hit du moment est celle sur cheveux secs et si cela peut surprendre au début, cette nouvelle technique a fait ses preuves, comme l’explique le spécialiste en la matière.

Lire aussi: INSPIRATION: 12 idées pour coiffer un long bob comme une pro

Pour Michael Van Clarke, coiffeur renommé il est « hors de question qu’une seule petite goutte d’eau touche vos cheveux avant de les avoir coupés et coiffés » a-t-il confié à Glamour Uk. Il suit un processus très précis qui répond au nom de « Diamond Dry Cut« .

Selon Michael Van Clarke, la coupe à sec est le meilleur moyen d’obtenir « un mouvement d’apparence naturelle, des couches qui encadrent parfaitement le visage et une coupe globale flatteuse ». Il explique: « La Diamond Dry Cut offre une approche sculpturale tridimensionnelle précise des cheveux qui s’adapte à toute l’individualité naturelle et donne le look le plus flatteur, facile à gérer et qui dure beaucoup plus longtemps. Une fois expérimenté, il n’est plus possible de revenir à la coupe humide de base. »

« La coupe à sec me permet d’évaluer votre visage, la texture de vos cheveux et la façon dont ils poussent pour vous donner la coupe idéale – il n’y a pas de cachette derrière un brushing brillant. Cela signifie que – même si vous ne vous coiffez pas vous-même – vos cheveux se remettront en place sans effort, jour après jour, tout en restant magnifiques des mois plus tard », conclut-t-il.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.

Mais d’où vient la coupe humide alors?

« La coupe humide a été conçue dans les années 1960 pour les bobs plats d’une longueur », explique Michael. « C’était une technique conçue pour une coiffure rapide à la chaîne lorsque tout le monde adoptait le même look. Elle ne se prête pas à une mise en forme sculpturale précise ni à aucun sens de l’individualité. La coupe humide s’apparente à un chirurgien plasticien qui ne tient pas compte du patient et lui fait un lifting basé sur trois ou quatre plans différents, ou à un couturier qui trempe le tissu dans l’eau avant de le draper sur vous pour décider de la ligne et de la chute. »

Une technique qui serait donc parfaite pour les bobs et longs bobs qui sont toujours tendance en ce moment, mais à revoir pour certaines coupes comme la coupe papillon, le shag ou les franges rideaux qu’on voit partout en ce moment. En tout cas, on hésitera pas à en parler à notre coiffeur.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires