Home People L’adorable histoire du prince George, moqué parce qu’il va suivre des cours...

L’adorable histoire du prince George, moqué parce qu’il va suivre des cours de danse

prince George
Photo by Samir Hussein/WireImage

Dès la rentrée, à l’âge de 6 ans, le prince George suivra des cours de danse classique à son école, la St Thomas’s School. Une nouvelle dont s’est ouvertement moquée une présentatrice américaine, à laquelle 300 danseurs ont répliqué en chanson.

Lara Spencer, la présentatrice de l’émission « Good Morning America », a dénigré le prince George et sa passion pour le ballet en déclarant en riant: « Le prince William dit que George adore la danse. J’ai un scoop pour vous, le prince William: on verra combien de temps ça va lui durer ». Une remarque jugée sexiste par la communauté de danseurs qui s’est empressée de défendre le petit prince britannique.

#MeTutu

La présentatrice s’est excusée de sa remarque déplacée et aurait même envoyé un message d’encouragement au prince George. Mais le mal était fait. Ce lundi 26 août, 300 danseurs new-yorkais se sont réunis à Times Square pour exprimer leur soutien envers le petit garçon avec des affiches sur lesquelles on pouvait notamment lire « #MeTutu ».

Voir cette publication sur Instagram

Boys Dance Too 😄 #boysdancetoo

Une publication partagée par Travis Wall (@traviswall) le

Les hommes ont prouvé que la danse n’était pas une discipline réservée à la gente féminine en se lançant tous ensemble dans la démonstration d’une chorégraphie pleine de grâce.

La danse, c’est aussi pour les garçons

Le danseur professionnels Alex Wong a diffusé des images de cette manifestation pacifique sur les réseaux sociaux. Sur son compte Instagram, il se confie sur les préjugés qu’il a dû affronter pour pratiquer sa passion.

Je suis tellement fier de voir ce soutien de la part des danseurs, qui se soulèvent ensemble pour un sujet si important. J’ai failli ne pas me mettre à la danse quand j’étais petit – je me disais toujours que ‘la danse, c’est pour les filles’. Il a fallu deux ans pour que mes parents arrivent à me convaincre et je suis ravi d’avoir sauté le pas. J’espère que la prochaine génération de garçons n’aura pas à faire face à ce genre d’intimidation que beaucoup d’entre nous avons eu à affronter.

En 2019, il serait temps de trouver normal qu’un petit garçon aime la danse autant qu’une petite fille s’intéresse aux voitures. On a hâte de voir des images du prince George en train de faire ses premiers pas chassés!

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.