Home Mode & Beauté Pourquoi il est primordial d’acheter immédiatement une paire de Nike

Pourquoi il est primordial d’acheter immédiatement une paire de Nike

Parce que les ugly sneakers sont plus tendance que jamais et que ça apportera de la coolitude à notre dressing? Oui. Mais aussi et surtout parce que suite à son soutien d’un athlète afro-américain, Nike est victime d’un boycott qui prend de l’ampleur aux Etats-Unis. Alors en achetant une paire, on montre qu’on est solidaires.

Les faits sont les suivants: nous sommes en 2016, et Colin Kaepernick, joueur de football américain et quarterback star des 49ers de San Francisco refuse de se lever durant l’hymne national. Un genou à terre, il proteste en silence contre le traitement des Noirs et l’oppression dont ils sont victimes aux Etats-Unis. Tollé immédiat: alors candidat à la présidence, Donald Trump n’hésite pas à déclarer avec sa retenue habituelle que la NFL devrait renvoyer « chaque fils de p*te qui proteste durant l’hymne national ». Dont acte: après sa protestation, Colin est sanctionné par la NFL, il perd la plupart de ses sponsors (sauf Nike), et depuis la fin de son contrat avec les 49ers en mars 2017, il est privé d’équipe.

Voir cette publication sur Instagram

My Brother! United as One! @e_reid35

Une publication partagée par colin kaepernick (@kaepernick7) le

Mais il n’est pas devenu has-been pour autant, loin de là. Non seulement son geste a inspiré de nombreux joueurs de NFL à l’imiter lors du passage de l’hymne avant les matches, mais en plus, Nike ne l’a pas abandonné. Le géant du sportswear US célèbre cette année les 30 ans de son célèbre slogan « Just Do It », et pour marquer le coup, c’est à Colin Kaepernick que Nike a décidé de faire appel.

La campagne, aussi sobre que puissante, montre le sportif en gros plan, accompagné du slogan « Believe in something, even if it means sacrificing everything », soit « crois en quelque chose, même si cela implique de tout sacrifier ». Un slogan d’autant plus percutant qu’à l’heure actuelle, privé de remonter sur le terrain, il semblerait bien que Colin Kaepernick ait tout sacrifié pour défendre ses valeurs et ce qui lui semble juste. Et Nike a pris des risques aussi  en le choisissant comme égérie.

Pour Donald Trump (encore lui, décidément), « Nike se fait complètement assassiner par la colère et les boycotts. Je me demande s’ils avaient pensé que ça se passerait comme ça ? ». En quelques jours seulement, la campagne a en effet déchaîné les passions aux States, avec des centaines de milliers de commentaires et de partage sur l’annonce de la campagne sur les réseaux sociaux. Et si plus d’un million d’utilisateurs ont « liké » l’initiative sur Instagram, d’autres n’ont pas hésité à montrer leur colère, notamment en diffusant des vidéos d’eux en train de brûler leurs sneakers Nike en marque de protestation. Une colère également institutionnalisée sous forme de boycott, avec des associations telles que le Texas Farmer Bureau interdisant à ses employés de porter chaussures et vêtements Nike au travail, tandis que le Mississippi Department of Public Safety a déclaré qu’il n’achèterait plus aucun produit de la marque. Motif: « Nike ne soutient pas nos forces de l’ordre et notre armée ».

Et si les réactions virulentes se multiplient, il semblerait que les boycotts ne doivent pas inquiéter la marque à la célèbre virgule outre mesure: selon les spécialistes d’analyse de marché de la chaîne CNBC, la campagne n’est rien de moins qu’un « coup de génie », ayant généré près de 50 millions de dollars d’exposition médiatique en quelques jours seulement et permis au cours de Nike d’atteindre un niveau jamais vu depuis son entrée en bourse en 1980. Malgré les boycotts, la marque est donc bien loin de la banqueroute, ce qui n’empêche pas d’afficher fièrement vêtements et accessoires Nike en signe de soutien. Lutter contre le racisme et en faveur d’une société inclusive, on fait difficilement plus sport que ça.

Lire aussi:
En Australie, une fillette de 9 ans lance un débat national sur le racisme
Nike et Off-White sortent une collab’ sublime en hommage à Serena Williams
Pour exposer le racisme ambiant, ce supermarché allemand retire tous ses produits importés

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.