Home Mode & Beauté Ces masques canon protègent notre santé et notre allure

Ces masques canon protègent notre santé et notre allure

En pleine pandémie mortelle, ne pas porter son masque n’est pas une option. Par contre, les options ne manquent pas pour (se) protéger en beauté, et après des mois à chercher la perle rare, on l’a enfin trouvée sur la boutique en ligne d’Irina Khä.

Véritable temple de la mode en région liégeoise, la boutique rassemble le meilleur de la couture et des marques branchées en plein coeur du Carré, entre Dries Van Noten, Saint Laurent, Filles à Papa, Aesop ou encore le cachemire italien Avant Toi. Mais aussi, depuis peu, COVID oblige, une jolie gamme de masques à imprimé bandana, proposé dans suffisamment de couleurs pour s’assortir à chacune de nos tenues. Parce qu’ainsi que le rappellent Morgane et Salomé Lindenberg, deux des filles du couple à l’origine de la boutique, loin de cramper le style, le masque peut tout à fait faire office d’accessoire de mode en plus de barrière de protection.

Le masque était déjà un accessoire incontournable en Chine bien avant la pandémie actuelle. Contrairement au masque chirurgical, qui est associé au milieu hospitalier, porter un masque en tissu avec des motifs originaux communique un sentiment positif allant au-delà de la peur de la maladie et du risque de contamination” – Salomé & Morgane Lindenberg.

View this post on Instagram

A post shared by Shopping in Liège, Belgium (@irinakha_luxury_fashion) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

D’autant qu’avec les masques bandana choisis par Irina Khä, pardon, mais on a une allure folle en prime.

Un masque qui protège la santé et l’allure

“Les masques sont signés HTC Los Angeles et Faliero Sarti. HTC a toujours eu une vision de la mode qui fait la part belle au recyclage, et les masques sont réalisés avec leurs chutes de tissu. Quant à Faliero, la marque a sa propre usine de confection textile en Italie, donc pour nous, c’était aussi une manière de soutenir nos producteurs à un moment où l’Italie était le pays le plus touché par la pandémie en Europe” se souviennent les soeurs Lindenberg. Une démarche solidaire, donc, mais aussi écologique.

Au début, on distribuait des masques chirurgicaux pour protéger notre équipe et nos clientes, puis de plus en plus d’entre elles nous ont demandé si nous n’avions pas des masques originaux, et suite à leur demande, nous avons contacté nos fournisseurs. Comme les masques sont réalisés à base de chutes de tissu, il y a une dimension écologique qui s’ajoute au design et à la protection de soi-même et des autres”.

View this post on Instagram

A post shared by Shopping in Liège, Belgium (@irinakha_luxury_fashion) on

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Irrésistible. Mais accessible aussi? Oui: compter 20€ le masque, lavable en machine et donc réutilisable, ça va sans dire, et proposé dans une gamme chromatique allant du noir au lilas en passant par le marine, le rouge et le turquoise. Envie de vous offrir un arc-en-ciel protecteur? Rendez-vous ici. Et pour garder une allure impeccable malgré avec le masque? Morgane et Salomé conseillent de jouer avec les autres accessoires, les boucles d’oreille par exemple, et d’en profiter pour travailler le regard avec un chouette eyeliner. “Si possible, essayer d’assortir son masque à sa tenue du jour, et surtout, garder le sourire en dessous!”.

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.