Home Mode & Beauté La chronobiologie, l’allié naturel pour prévenir le vieillissement de la peau

La chronobiologie, l’allié naturel pour prévenir le vieillissement de la peau

chronobiologie
Shutterstock

Comme le reste du corps, la peau est soumise à un rythme naturel possédant des phases de sommeil, d’éveil et de régénération. Une horloge biologique qu’il est essentiel de comprendre et de suivre pour veiller à soigner son épiderme au plus près de ses besoins du moment. Focus sur la chronobiologie cutanée, la science qui étudie ces mécanismes.

On le sait, l’épiderme est sensible à la pollution, au stress, aux U.V, aux températures, à la fatigue et aux menstruations. Mais il possède aussi une horloge interne et, comme nous, fonctionne selon un rythme circadien, à savoir un cycle de 24h. Un principe qui influe sur ses besoins. S’il existe de nombreux soins spécifiquement créés pour le jour et la nuit, notre peau ne passe en fait pas par deux phases mais par quatre. Et pour comprendre ce qui lui est nécessaire à chacune d’elles, il faut se baser sur la chronobiologie.

À chaque moment ses besoins

À l’origine employée pour définir le meilleur moment de la journée durant lequel ingérer un médicament pour qu’il atteigne son efficacité maximale, cette discipline se concentre sur l’étude des rythmes biologiques du métabolisme, et aussi des organes. Et s’emploie désormais également pour soigner la peau. Véritable mine d’or, sa version cutanée nous apprend ainsi que l’épiderme n’est pas le même le matin, la journée, le soir et la nuit.

  • Au réveil, la peau est fragilisée, encore endormie. Son niveau d’eau est au plus bas et cela la rend particulièrement vulnérable aux agressions. Elle doit dès lors être couverte d’un bouclier la protégeant des éléments extérieurs comme le soleil, la pollution, le vent, le froid et nécessite une réhydratation en profondeur.
  • Il a été constaté que la période de midi à 13h, marque le moment ou la régénération cellulaire est la plus faible. Il n’est dès lors pas nécessaire de la traiter massivement puisque la peau conserve son tonus et sa souplesse. Il reste par contre bénéfique de beaucoup boire et pourquoi pas de la booster encore un peu avec une brume ou une lotion antipollution. Attention par contre à ne pas exagérer, il se déroule un pic de sébum vers les mêmes heures.
  • Au soir, il est temps de nettoyer l’épiderme et de lui permettre de se débarrasser des toxines accumulées. Il redevient réceptif aux soins mais seulement si ceux-ci ont été précédés d’un démaquillage et d’une détox en règle.
  • Mais c’est durant la nuit que le flux sanguin cutané est maximal et que la peau se régénère donc le plus. En parallèle, elle perd également une grande part de son eau. Il est donc essentiel d’appliquer des soins hydratants avant de se coucher et surtout des formules spécifiques en fonction de son type et des éventuels problèmes à traiter (rides, manque d’éclat, boutons…). Mais en se rappelant que le sommeil demeure le meilleur des anti-âges. Ce n’est qu’en suivant son horloge biologique et son rythme de sommeil que la peau aura les ressources nécessaires pour conserver sa beauté et absorber les actifs contenus dans d’éventuels produits de beauté.

Plus de conseils pour prendre soin de soi :

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.