Home Mode & Beauté Beyoncé craque pour les boucles d’oreilles à 25€ d’une créatrice belge

Beyoncé craque pour les boucles d’oreilles à 25€ d’une créatrice belge

Beyoncé a craqué pour les bijoux LIVE-TO-EXPRESS - Getty Images
Beyoncé a craqué pour les bijoux LIVE-TO-EXPRESS - Getty Images

À 28 ans seulement, la créatrice belge Nadine Veldman est à la tête de son propre label de bijoux, LIVE-TO-EXPRESS. Un label parfaitement dans l’air du temps, qui a pour objectif de donner une seconde vie à des boucles d’oreilles jamais portées issues des 60s et des 90s, et dont la démarche consciente a séduit les équipes de Beyoncé.

Pour l’Anversoise Nadine Veldman, se lancer dans la mode était une évidence, mais pas n’importe comment. Ainsi qu’elle l’explique, « même si l’industrie de la mode nous inonde de pièces magnifiques et tendance pour exprimer notre identité, parfois, il manque une dimension romantique et émotionnelle supplémentaire. Pourquoi toujours porter du neuf alors qu’il existe tellement de pièces vintage sublimes? » s’interroge la jeune femme. Qui a décidé de remettre ces pièces au goût du jour, par le biais d’un label rassemblant des boucles d’oreilles vintage incroyables et uniques, issues des 60s aux 90s, mais jamais portées auparavant. Et d’avouer que sa mission est d’inspirer sa clientèle et de la pousser à « vivre pour s’exprimer », « live to express » en anglais, une démarche qui a visiblement séduit Beyoncé.

Sweet dream

Dans une interview au Laatste Nieuws, Nadine confie ainsi sa stupéfaction quand une des stylistes de Queen Bee l’a contactée en lui demandant de lui faire parvenir une paire de ses boucles d’oreilles « Pearlii ». « Je n’y croyais pas quand j’ai reçu l’e-mail, mais j’ai tout de même décidé de leur faire parvenir une paire de boucles d’oreilles ». Et quelle ne fut pas sa surprise de les voir portées par Beyoncé dans un des clips de son nouvel album « Black is King ».

C’est impossible de décrire ce que j’ai ressenti quand j’ai vu qu’elle les portait, d’autant plus que je suis fan de Beyoncé depuis l’époque où elle était encore dans Destiny’s Child. C’était tellement incroyable que je me suis retrouvée à pleurer devant mon écran ».

Et Nadine de confier s’attendre à un pic de ventes après qu’une telle cliente ait dévoilé avoir craqué pour un de ses bijoux, même si, hors de question pour la jeune anversoise d’en profiter: « les boucles d’oreilles restent vendues au prix de 25 euros ». Ou comment permettre à chacune d’entre nous de se sentir comme une queen, sans forcément avoir le budget de Bey. Envie de craquer vous aussi pour le vintage revisité de LIVE-TO-EXPRESS? Rendez-vous sur le site internet de la marque.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.