Home Lifestyle Voici ce qu’il faut acheter pour être heureux

Voici ce qu’il faut acheter pour être heureux

Une nouvelle maison, un voyage autour du monde, des cadeaux pour ceux qu’on aime, cette petite robe qui nous fait rêver. Notre bonheur tient-il vraiment à notre carte de banque et à l’utilisation que nous en faisons? Une étude américano-canadienne a investigué pour découvrir de ce qui nous satisfait vraiment.

Et l’objet de notre bien-être ne s’achète pas en magasin, mais bien auprès d’autres. En effet, à une époque où nous avançons frénétiquement, pressés par les obligations et l’urgence perpétuelle, l’acquisition qui nous comble vraiment est celle de temps. Acheter des moments de libre, s’offrir des instants à soi, payer pour gagner des minutes plutôt que pour des biens matériels est la clé d’une vie heureuse, selon la Harvard Business School et l’Université de Colombie Britannique.

Deux manières de dépenser

Pour obtenir cette conclusion, les chercheurs ont interrogé 6000 personnes et sélectionné parmi eux, un groupe auquel ils ont donné, deux semaines d’affilée, 40 dollars à employer. La première semaine, avec l’obligation d’acheter des biens concrets et la suivante des services, comme une aide ménagère ou un repas. Et il en est ressorti qu’une majorité d’entre eux étaient comblés, épanouis et moins stressés en ayant payé pour obtenir du temps. Ils ont ainsi augmenté de 23% leur degré de bien-être.

Pas si évident

Mais, si tous ou presque ont admis être plus heureux du fait d’obtenir des instants de libre, 98% ont malgré tout affirmé que s’ils pouvaient utiliser leur argent comme ils le voulaient, ils s’offriraient des objets plutôt que des moments. La preuve que nous sommes bercés par l’illusion que posséder des choses est réellement source de joie. Et que, notre cœur ne nous guide pas forcément vers ce qui crée son bonheur. À méditer avant de refaire du shopping.

D’autres moyens de s’épanouir un peu plus:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.