Home Lifestyle Une start-up américaine transforme le CO2 en vodka

Une start-up américaine transforme le CO2 en vodka

AirCo Vodka
AirCo Instagram
C’est la nouvelle écolo qui fait plaisir en début de semaine! On avait déjà vaguement entendu parler d’un changement d’eau en vin, désormais, on connaît la transformation du CO2 en vodka. Eh oui, une start-up new-yorkaise vient de lancer ce qui pourrait constituer une énorme révolution dans la protection de la planète.

AirCo, une société de tech et de lifestyle basée à New York City, croit en la résolution des problèmes et le plus c’est difficile, le mieux c’est. C’est pourquoi elle a réfléchi à comment changer à son échelle le monde.

Nous savons que les meilleures solutions ne sont pas toujours les plus évidentes, mais l’exécution intelligente de la science peut littéralement changer le monde. Nous nous sommes donc attaqués au problème le plus épineux de la planète et avons transformé le négatif en positif : nous avons inventé un moyen de capter l’excès de carbone dans l’air et de le transformer en produits ultra-raffinés et convoitables. »

explique la start-up sur son site web. Eh oui, au lieu d’utiliser la fermentation, elle transforme les émissions de CO2 en éthanol. Résultat? On obtient une vodka haut de gamme et une boisson qui élimine au passage un demi-kilo de dioxyde de carbone par bouteille.

View this post on Instagram

A post shared by Air Co. (@aircompany) on

Un alcool respectueux de l’environnement

La distillerie de cette vodka se base sur l’énergie solaire et possède une chaîne d’approvisionnement en CO2 où le plus gros arrive directement de l’atmsophère grâce à la combinaison de deuxfacteurs: des capteurs de pollution et du recyclage du CO2 de d’autres distilleries.

À la base de cette initiative, on retrouve Gregory Constantine et Stafford Sheehan. La vodka d’AirCo ne se retrouve qu’à New York et ne s’exporte pas ailleurs, dans l’idée de garder un bilan carbone négatifs. « Ses objectifs : créer des distilleries durables en avant-poste sur l’ensemble du marché américain afin de limiter les émissions de carbone provenant de la distribution et étendre ses activités aux parfums et autres produits de consommation courante à base d’éthanol. », explique ClubSandwich.

Source: ClubSandwich de Konbini

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.