Home Lifestyle Adresses TESTÉ POUR VOUS: défendre une forteresse en réalité virtuelle chez VR-Hut

TESTÉ POUR VOUS: défendre une forteresse en réalité virtuelle chez VR-Hut

VR-HUT

Vivre dans un monde parallèle entouré de vos meilleurs amis le temps d’une soirée, c’est possible. J’ai testé pour vous la réalité virtuelle de VR-Hut à Waterloo (et je ne m’en suis toujours pas remise).

Vous connaissez la réalité virtuelle? Si la réponse est « moui », vous êtes sans doute au même stade que moi. J’ai déjà vu des vidéos où des gens portent des casques et jouent en étant incarnés dans le jeu. Tous mes amis un peu geek rêvent de s’y essayer « parce que c’est trop cool tu vois, tu joues dans un monde qui te semble archi réel ». Dans mon cas, je trouve ça fantastique que la technologie parvienne à de telles prouesses. Mais je n’étais pas vraiment exaltée par un test.

Pourtant, un vendredi soir, je me suis retrouvée à Waterloo avec mon équipe de choc chez VR-Hut. En pénétrant dans le bâtiment, je suis assez interloquée. La lumière bleue artificielle et les pièces complètement aseptisées ne m’inspirent pas grand chose. « Bah il est où le fun? » Le fun est de l’autre côté du casque, et c’est là toute la magie de l’expérience.

Archers en herbe, monstres effrayants

Nous nous rendons dans notre salle de jeu, tout aussi vide. Quatre grands carrés sont tracés au sol. Dans chacun d’eux, un casque pend depuis le plafond. Matthieu de VR-Hut nous invite à le placer sur notre tête et le règle pour que notre champ de vision soit parfaitement adapté. Il nous explique comment tirer avec l’arc à flèches. C’est très intuitif, on prend vite le pli. « Voilà, maintenant c’est à vous ».

Et là, c’est la surprise. Me voilà transportée dans un monde coloré qui semble infini. Mais hors de question de quitter mon poste. Le jeu est lancé et je dois aider mes 3 compatriotes à défendre une forteresse de l’invasion ennemie. Au loin, Matthieu nous donne un dernier conseil « quand vous voyez une hache, abaissez-vous ». La première salve arrive. D’un coup, des dizaines de méchants déboulent de partout et nous attaquent. Ensemble, on leur tire dessus les uns après les autres. « Vous avez survécu à la première salve ». Purée, on est super forts. On se félicite de notre cohésion, mais pas trop longtemps. Parce que l’ennemi approche à nouveau. Les monstres sont de plus en plus gros et de plus en plus agressifs. Ma copine Florence hurle: « ATTENTION, UN TROLL ». Tout le monde se retourne pour le chercher du regard et en venir à bout rapidement. Tout le monde sauf moi. Un peu trop distraite, j’ai connu ma première mort virtuelle à cause d’une hache qui m’a attaquée par surprise. Si les pixels ne m’ont pas vraiment fait mal (puisque c’est impossible mais on a tendance à l’oublier), mon horrible cri strident a certainement défoncé les oreilles de mes 3 coéquipiers.

Je récupère une nouvelle vie et repars à l’attaque. Après plusieurs salves, je commence à m’essouffler. Vous savez qui est l’idiote qui a eu la bonne idée de s’asseoir sur un muret pour se reposer alors qu’il n’existe pas dans la vraie vie? C’est moi. J’ai réussi à me rétamer dans un carré de 2m sur 2 où il n’y avait absolument rien pour me blesser. Quand je vous dis que c’est prenant et qu’on s’y croirait, il faut me croire sur parole!

Après une heure de jeu, notre partie s’arrête. D’un côté, on est super déçus. Parce qu’on aurait adoré continuer et que le jeu était super prenant. Mais de l’autre, c’était sacrément sportif et on se demande même si on sera en état d’enchaîner avec le resto qu’on avait prévu. Heureusement, l’équipe de VR-Hut a des rafraîchissements à disposition.

Des courbatures et un début d’addiction

Cette soirée fut mémorable. On a passé un super bon moment entre amis, d’ailleurs on en parle encore! On a ri, on a hurlé, on a ressenti l’adrénaline nous envahir plusieurs fois. Alors que nous étions à peine à 20 minutes de Bruxelles, j’ai l’impression d’avoir voyagé sur une autre planète.

Le lendemain, les courbatures m’ont fait comprendre qu’il n’était pas nécessaire d’avoir beaucoup d’espace pour faire du sport. On s’est donnés comme jamais et c’était hyper addictif. Une chose est sûre: on veut y retourner.

À propos de VR-Hut

Située à Waterloo, VR-Hut est une jeune entreprise créée en 2018. Elle met à disposition pas moins de 600m² d’espace VR divisé en 4 salles de 4 joueurs et 1 salle de 3 joueurs dans lesquelles vous aurez le loisir de tester la réalité virtuelle à travers un large catalogue de jeux et expériences: découvertes, vidéos interactives, jeux pour enfants, jeux vidéos de type shooting, action, aventure, etc … Il y a largement le choix pour s’amuser selon ses goûts et ses envies.

Nous avons testé le jeu Elven Assassin en mode équipe puis en mode affrontement entre joueurs ainsi qu’un petit jeu pour se mettre en jambe avant la grande partie. Mais je ne vous en dis pas plus pour vous laisser la surprise.

Grâce à sa grande superficie, VR-Hut permet l’organisation de teambuilding, d’anniversaires, de soirées avec 100 personnes. J’ai beaucoup aimé aussi l’encadrement pour combattre ses peurs. Par exemple, si vous avez la peur du vide, certains jeux peuvent vous aider à la combattre. Vais-je y retourner? Bien sûr! Je ne pense qu’à ça: remettre mon masque de VR, attraper mon arc à flèches et foutre la pâtée à mon amoureux qui a gagné la coupe. La vengeance ne paie rien pour attendre!

Combien ça coûte?

Pour 4 joueurs, à raison de 4 casques par joueur et pour une heure de jeu, comptez 25€ par personne. Rendez-vous sur VR-Hut pour plus d’informations.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.