Home Lifestyle T’as joui? Le compte Insta qui démystifie l’orgasme féminin

T’as joui? Le compte Insta qui démystifie l’orgasme féminin

« Alors, t’as joui? » – « J’ai eu l’air? » Face aux idées préconçues sur l’orgasme féminin, Dora Moutot a lancé « T’as joui ». Un compte Instagram qui compte bien rétablir la vérité sur la jouissance féminine. En route pour la révolution!

Le constat sans appel

Exaspérée par les idées reçues autour de l’orgasme féminin, Dora Moutot décide d’en toucher un mot sur son compte Insta @Doramoutot. « J’en avais ma claque d’entendre de la part des hommes des idées du genre ‘les femmes, ce n’est pas pareil, ça jouit peu parce que vous êtes sentimentale. (…) Et puis, il y a la société aussi. Elle nous a tellement foutu dans la tête que l’accès au plaisir est plus difficile pour les femmes que les hommes que nous acceptons ce diktat. On accepte d’avoir moins de plaisir ou parfois on se contente d’avoir du plaisir ‘en en donnant’. »

Ce que la jeune femme qui se décrit comme – curieuse, sans filtre et hypersensible – n’avait pas prévu en abordant « publiquement » le mythe de l’orgasme compliqué des femmes, c’est l’engouement que cela susciterait. « J’ai reçu une telle rafale de témoignages spontanés de mes followers et je me suis mise à publier leur histoire dans mes stories. Et puis, je me suis dit que vu la résonance, j’allais faire un compte ouvert pour partager ces histoires qui ont besoin d’être écrites et entendues. » C’est comme ça que le 15 août 2018 est né le compte Insta « T’as joui« .

💪🌈 yaaas girl!

A post shared by T’as joui? (@tasjoui) on

En avant pour la révolution du plaisir féminin

Créé depuis deux jours, le compte est déjà suivi par plus de 5 mille personnes et ce nombre ne fait qu’augmenter. « Wow, le message raisonne » écrit Dora sur Instagram. Les témoignages de femmes affluent à une telle vitesse qu’il est déjà difficile pour la fondatrice du compte de tous les traiter rapidement. Sur Insta, on peut déjà lire une petite cinquantaine de témoignages. « J’ai toujours cru qu’il était normal pour une femme d’avoir moins d’orgasmes que les hommes. Mais aujourd’hui, avec toutes ces prises de parole, je me sens légitime dans mon envie de jouir à chaque fois que je fais l’amour. Merci! »

🙄😡

A post shared by T’as joui? (@tasjoui) on

Les mecs aussi (et surtout) concernés

« T’as joui » n’est pas juste destiné aux femmes. Pour que la boucle soit bouclée, il faut évidemment que les femmes prennent conscience de la réalité sur l’orgasme féminin mais que les hommes aussi. « SVP Partagez le compte, il faut que les hommes lisent ces témoignages et se remettent en question! » La révolution qu’engendre le compte n’est surtout pas contre les hommes mais bien avec eux! Elle participera d’ailleurs peut-être à redéfinir ce que l’on entend derrière le mot « masculinité ».

Les choses peuvent changer

Le must du must? Que la révolution concernant l’orgasme féminin ait vraiment lieu! Et après deux jours, elle a déjà commencé. Plusieurs femmes ont en effet témoigné de la nouvelle vision qu’elles ont sur l’orgasme féminin et leur détermination à mettre en pratique ce qu’elles ont appris. « J’ai parlé de tout ça au gars que je vois en ce moment. Il est allé faire un tour sur tasjoui. Il est déjà un plutôt bon allié par rapport à tous les mecs que j’ai connus et il est au courant du fonctionnement du plaisir féminin. On s’est juste vu une fois depuis mais il a passé encore plus de temps sur mon clitoris que d’habitude!!!! »

💪💪💪💪 Go girls!!! Affirmons nous!

A post shared by T’as joui? (@tasjoui) on

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.