Home Lifestyle Société Une femme a commis le premier délit dans l’espace

Une femme a commis le premier délit dans l’espace

KAZAKHSTAN JUNE 25, 2019: NASA astronaut Anne McClain seen as the Soyuz MS-11 descent capsule carrying the ISS Expedition 58/59 crew members lands near the town of Zhezkazgan, Kazakhstan. Sergei Mamontov/POOL/TASS (Photo by Sergei MamontovTASS via Getty Images)

Si on est les premières à applaudir dès qu’une femme se distingue, dans le cas de l’astronaute Anne McClain, elle aurait peut-être pu se passer d’être « pionnière »: elle aurait en effet l’honneur douteux d’être la première personne à avoir commis un délit dans l’espace.

L’Histoire a retenu le nom de Sally Ride, première astronaute américaine, de Valentina Terechkova, la première femme à avoir effectué un vol dans l’espace, ou encore de Katherine Johnson, Dorothy Vaughan et Mary Jackson, un trio d’exception dont les calculs ont contribué aux programmes spatiaux de la NASA. Anne McClain, elle aussi, fait figure de pionnière du cosmos, mais pour des raisons un peu moins honorables. Cette astronaute américaine est en effet sous le coup d’une enquête de la NASA, et pourrait bien être la première personne à avoir commis un délit dans l’espace.

C’est le New York Times qui relate cette histoire abracadabrante, relayée par nos consoeurs de Glamour, et le scénario est presque trop tarabiscoté pour être vrai. Et pourtant: alors qu’elle se trouvait à bord de la Station Spatiale Internationale pour une mission de 6 mois, Anne McClain aurait usurpé l’identité de son ex-femme afin d’accéder à ses données bancaires et à ses comptes en ligne. Oupsi. Ni une ni deux, l’ex de l’astronaute a immédiatement déposé plainte devant la justice ainsi qu’à la NASA, qui est donc en pleine enquête pour déterminer ce qui s’est passé. Si Anne McClain est en effet coupable de ce dont on l’accuse, elle aura donc l’honneur d’être la première femme à avoir commis un délit dans l’espace. Euh… félicitations?

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.