Home Lifestyle Société Rififi à l’Opéra de Paris après la tirade homophobe d’un danseur étoile

Rififi à l’Opéra de Paris après la tirade homophobe d’un danseur étoile

Surnommé le « bad boy du ballet », le danseur ukrainien Sergueï Polounine est devenu mondialement célèbre en pirouettant au son de « Take me to Church » d’Hozier. Une performance aussi gracieuse qu’admirable, qui dénote avec ses déclarations récentes (et virulentes) sur les danseurs homosexuels. Une homophobie qui passe mal, et qui lui a valu d’être déprogrammé de l’Opéra de Paris.

Comme souvent à notre époque 2.0, la polémique a commencé sur les réseaux. Plus précisément, sur Instagram, où il a pris à Sergueï Polounine l’envie incongrue de se lancer dans une tirade homophobe. Connu pour son tempérament impulsif et volcanique, celui qui a notamment choisi de se faire tatouer le visage de Vladimir Poutine sur le torse est pourtant allé cette fois beaucoup trop loin dans la provoc’.

Voir cette publication sur Instagram

Man up to all men who is doing ballet there is already ballerina on stage don’t need to be two. Man should be a man and woman should be a woman. Masculine and Feminine energies creates balance. That’s a reason you got balls. Same think Outside ballet, Man what’s wrong with you? Females now trying take on the man role because you don’t fuck them and because you are an embarrassment. Man are wolfs man Are lions man are the leaders of there’s family you suppose to take care of everything ! What happen? Stop being weak be a man be a warrior what’s wrong with you??? No respect for you, life will beat you down put you on your knees and wash you out. need a good slap to wake you up Unbelievable!!! Артистам Балета! Мужик должен быть мужиком на сцене, уже есть балерина, не должно быть двух. Мужчина должен быть мужчиной, а женщина женщиной. Мужская и Женская энергия создает баланс. Вот почему у вас есть яйца. То же самое вне балета, мужики что с вами? Женщины в мире сейчас пытаются стать на роль мужчины Потому что вы их не трахаете и потому что вы позор. Мужик ето волк Мужик кто лев – это глава семьи, которий обо всем позаботится! Что с вами? Хватит быть соплей, будь мужчиной, будь воином, что с тобой такое ??? Никакого уважения к тебе, жизнь побьет тебя, поставит на колени и смоет тебя. Хороший подзатыльник дать , чтобы проснулся Пипец !!!

Une publication partagée par Sergei Polunin (@sergeipolunin) le

Le 29 décembre dernier, le danseur étoile ukrainien qui a récemment acquis la nationalité russe a en effet décidé de s’en prendre aux danseurs homosexuels, auxquels il a un message tout à fait inapproprié à faire passer.

Avis aux danseurs de ballet: comportez-vous comme des hommes, il y a déjà une ballerine sur scène, pas besoin d’en avoir deux. Un homme doit être un homme et une femme, une femme, c’est la raison pour laquelle vous avez des couilles. Et c’est pareil en dehors du ballet: les femmes essaient de prendre les rôles des hommes parce que vous ne les baisez pas et que vous vous couvrez de honte.

Et d’ajouter que les hommes sont « des loups, des lions, les chefs de famille » et qu’ils ont besoin « d’une bonne gifle ». Des propos qui ont évidemment causé la polémique, d’autant que l’Opéra de Paris a dans un premier temps semblé vouloir les ignorer.

La vénérable institution avait en effet invité Sergueï Polounine à venir danser le rôle du Prince Sigfried dans le Lac des Cygnes au printemps 2019. Un joli coup, pour l’Opéra de Paris, la célébrité du danseur controversé s’étendant bien au-delà de l’univers du ballet. C’était sans compter sur ses propos inacceptables, qui ont causé l’outrage des internautes mais aussi de certains danseurs de la troupe, dont Adrien Couvez, premier danseur. Dans un tweet interpellant Sergueï Polounine et le qualifiant de « honte », Adrien Couvez s’offusquait également de l’invitation de l’Opéra de Paris, soulignant que « c’est juste impossible. Notre compagnie prône des valeurs de respect et de tolérance ! Cet homme n’a rien à faire à nos côtés ». D’autant qu’il n’y a pas qu’envers l’homosexualité que Sergueï Polounine fait preuve d’intolérance: dans une autre tirade sur Instagram, supprimée depuis, il suggérait en effet de « gifler les gros pour les pousser à faire du sport plutôt que de se goinfrer. Les gros sont laids et paresseux ». Face à ces déclarations, Aurélie Dupont, la directrice artistique de l’Opéra de Paris, a prévenu les danseurs que Sergueï Polounine ne rejoindrait pas leurs rangs au printemps, soulignant que bien qu’il s’agisse d’un artiste talentueux, ses propos sont à contre-courant des valeurs défendues par l’Opéra de Paris. Et hop, un grand jeté.

Lire aussi:
Liège va accueillir une école de danse dans un cadre sublime
10 raisons de danser la salsa et le bachata
Ava Blaser, la petite fille de 10 ans qui danse pour combattre le cancer

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.