Home Lifestyle Société Pourquoi les microbilles en plastique sont-elles catastrophiques pour les océans?

Pourquoi les microbilles en plastique sont-elles catastrophiques pour les océans?

Shutterstock

À partir du 1er janvier 2018, la France interdira la vente des produits contenant des microbilles en plastique. En Belgique, ils seront supprimés des rayons d’ici la fin de l’année 2019. Pourquoi? On fait le point.

Nombreux sont les produits cosmétiques à contenir ces fameuses microbilles. Les scientifiques ont lancé un message d’alerte il y a plusieurs années déjà: la pollution qu’elles entraînent dans les océans est catastrophique. Etant trop petites pour être correctement filtrées, elles réussissent à échapper aux filtres des stations d’épuration et finissent leur course dans l’océan.

La faune marine les ingurgite. C’est ainsi que des centaines de poissons avalent les petites billes, les prenant pour de la nourriture. Elles sont extrêmement polluantes. Les scientifiques estiment qu’elles couvrent 88% des océans sous forme de nanoparticules.

Suite à cette catastrophe écologique, les interdictions de commercialisation de produits contenant des microbilles se multiplient. En France, elle sera d’application dès 2018. En Belgique, il faudra encore attendre fin 2019. Mais les chercheurs sont très clairs: si on ne fait rien, d’ici 2050, il y a aura plus de plastique que de poissons dans l’océan.

Quels produits éviter?

En attendant l’interdiction définitive, vous pouvez, en tant que citoyen de la planète, arrêter de consommer des produits contenant des microbilles. Ceux qui en contiennent sont les gels douche, les gommages, les soins exfoliants, les peelings mais aussi le dentifrice.

Impossible de vous passer de ces produits? Choisissez leur version naturelle fabriqué à base de noyaux de fruits. L’effet est exactement le même sauf qu’il ne détruit pas la planète.

Bien lire les étiquettes

Lors de vos achats de cosmétiques, jetez un oeil rapide à l’étiquette. Le produit contient-il des traces de plastique? Pour les débusquer, évitez les mentions Polyethylene, Polyethylene terephthalate, Polypropylene, Polymethyl methacrylate, Polyacrylate,… L’océan aussi vous remerciera. Votre peau aussi.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.