Home Lifestyle Société Les êtres humains aiment plus les chiens que les autres humains

Les êtres humains aiment plus les chiens que les autres humains

cheerful little girl playing with her dog in the yard of the house in spring; Shutterstock ID 448643245; Projectnummer/WBS-nummer: -; Uitgave/Naam lesmethode: -; Redacteur/Traffic manager: -; Anders: -

Tout qui a dans son entourage un(e) dingo de son toutou ou ne jure elle-même que par son chien l’avait déjà soupçonné. C’est désormais officiel : oui, les êtres humains aiment plus les chiens que leurs semblables. 

Pour parvenir à cette conclusion, des chercheurs ont décidé de s’intéresser à l’empathie dont on fait preuve quand un drame touche une personne ou quand c’est un chien qui est victime. Et selon les résultats, publiés dans la revue Society & Animals, cela ne fait aucun doute : le chien est le meilleur ami de l’homme, et sa principale préoccupation aussi. Pour évaluer l’empathie selon les espèces, 240 étudiants ont été confrontés à des coupures de presse reprenant de faux faits divers. Dans ceux-ci, une personne ou un chien avaient été battus avant d’être abandonnés inconscients avec une jambe ou une patte cassée et de multiples blessures.

Un classement qui a du chien

Quatre versions différentes avec quatre victimes ont été distribuées aux participants. Dans l’un d’elles, la victime était un bébé de quelques mois, dans l’autre, un adulte, dans la troisième, un chiot, et dans la quatrième, un chien âgé de 6 ans. Tous ont dû partager leur ressenti après avoir lu les faits divers, et la majorité des répondants ont d’avantage été touchés par le cas du bébé, du chiot et du chien que par celui de l’adulte.  Dans les critères d’empathie, l’âge jouait visiblement un rôle puisque le chiot a ému plus de répondants que le chien, mais il n’empêche que ce sont tout de même les malheurs de l’adulte qui ont le moins fait réagir les répondants.

Un bébé à fourrure

L’explication selon les chercheurs ?

Les participants ne voient pas leur chien comme un animal, mais comme un “bébé qui a de la fourrure”.


Même que la prochaine fois qu’on vous fait le reproche de considérer votre chien comme votre bébé, vous pourrez répliquer que vous n’y pouvez rien, c’est scientifique. Wouf!

Lire aussi: 
Cette pâtissière crée des gâteaux chiens à croquer
On sait enfin pourquoi les chiens mangent de l’herbe
10 preuves que les chiens sont le secret du bonheur