Home Lifestyle Société Les bourgmestres ont pris leurs fonctions, et en Flandre, on se demande...

Les bourgmestres ont pris leurs fonctions, et en Flandre, on se demande où sont les femmes

Ou plutôt, on le sait, mais on est loin d’être épatées: 45 femmes seulement sur les 300 postes de bourgmestres à pourvoir au Nord du pays. Autant dire qu’on est (très) loin de la parité politique. En cause, notamment, un mode de désignation différent.

En Wallonie, en effet, les bourgmestres sont choisis via un mode de désignation automatique. Et si la parité n’est pas atteinte non plus, contrairement aux listes politiques où elle est obligatoire, 18% des communes wallonnes sont toutefois dirigées par une femme. Pas énorme, certes, mais plus qu’au Nord du pays: 45 femmes bourgmestres pour 300 communes, cela ne fait que 15%, soit un recul par rapport aux 15.9% de femmes qui exerçaient la fonction en Flandre entre 2012 et 2018. Un retour en arrière plutôt mal venu dans l’ère post #MeToo, #TimesUp et autres initiatives visant à donner plus de pouvoir aux femmes. Onzin chez nos voisins flamands? Plutôt, un mode de désignation différent.

Têtes de listes

Ainsi, la Flandre, comme Bruxelles, n’a pas de mode de désignation automatique des bourgmestres, ce qui explique en partie pour elle seraient moins nombreuses au Nord du pays. Et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir remporté les suffrages: à Bruxelles, où il n’y aura pourtant qu’une seule femme bourgmestre sur les 19 communes, les femmes ont emporté 48,8 % des voix aux communales, quasiment la parité imaginée par les législateurs belges. Seulement voilà, en tête de liste, ce sont principalement des hommes qu’on retrouve, ce qui explique en partie pourquoi ils sont plus nombreux à être bourgmestres. Disons qu’on leur laisse gérer les communes, mais qu’aux prochaines élections, par contre, on oriente nos votes pour avoir une femme Première Ministre.

Lire aussi:
Le pari fou de la députée qui voulait féminiser la politique belge
Les mamans belges inégales face à l’allaitement
Lettre ouverte à Marie-Christine Marghem (même si on aurait voulu qu’elle la ferme)

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.