Home Lifestyle Société La Flandre coupe le budget culturel, les artistes répondent en recouvrant 60%...

La Flandre coupe le budget culturel, les artistes répondent en recouvrant 60% de leurs photos de jaune

Si comme nous vous suivez religieusement le compte Instagram de Matthias Schoenaerts, vous avez peut-être remarqué que l’acteur anversois a récemment publié une photo barrée de jaune sur son compte, comme de nombreux autres artistes flamands. La raison? Protester contre la baisse de 60% du budget de la culture annoncée par la N-VA en cachant 60% de leurs photos.

« Alors que la révolution technologique se propage comme un feu de forêt, elle brûle notre esprit et notre imagination au passage » écrit Matthias Schoenaerts. « Plus on a accès à la réalité, plus on a tendance à devenir cyniques et endormis ».

View this post on Instagram

A post shared by Matthias Schoenaerts (@__zenith______) on

Au lieu de nourrir notre imagination et notre créativité, notre gouvernement a choisi délibérément de les affamer en rabotant le budget culturel de 60%. Où sont les leaders dotés d’une perspective inspirante pour l’humanité? À leur place, nous avons des emmerdeurs cyniques, des penseurs incompétents et des escrocs rusés »

Et l’acteur d’ajouter que « la véritable crise de nos jours est le manque d’imagination, et c’est ça qui va lancer la prochaine révolution ». Une révolution en marche s’il faut en croire la marée jaune qui a recouvert les photos Instagram des artistes du nord du pays, de Matthias Schoenaerts à Veerle Baetens en passant par le SMAK de Gand.

Et le choix du jaune est tout sauf anodin puisqu’il s’agit de la couleur de la N-VA, parti de Bart De Wever, Theo Francken mais aussi Jan Jambon, qui a annoncé les coupes qui seraient appliquées au budget flamand de la culture. En 2020, ce budget sera raboté de 60%, passant de 8,47 à 3,39 millions d’euros. Si le ministre a assuré que « ceux qui excellent recevront encore les possibilités de croître » et qu’il s’agit simplement d’être plus sélectif, sur les réseaux sociaux, nombre de commentateurs ont souligné qu’on commençait comme ça et puis on passait aux autodafés, d’autres affirmant entendre au loin le bruit des bottes. L’adage dit que la culture, c’est comme la confiture, et avec 60% en moins sur la tartine, c’est certain qu’elle laisse un goût amer.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.