Home Lifestyle Société En castant une Afro-américaine dans le rôle d’Ariel, Disney s’attire une vague...

En castant une Afro-américaine dans le rôle d’Ariel, Disney s’attire une vague de racisme

LOS ANGELES, CA - FEBRUARY 10: Halle Bailey of Chloe x Halle performs onstage during the 61st Annual GRAMMY Awards at Staples Center on February 10, 2019 in Los Angeles, California. (Photo by Kevin Winter/Getty Images for The Recording Academy)

Après Dumbo, Aladdin ou encore Le Roi Lion, c’est au tour d’Ariel la Petite Sirène de bénéficier d’une adaptation cinématographique de son dessin animé. Une nouvelle qui fait des vagues, mais pas uniquement parce que les fans se réjouissent: en castant une Afro-américaine dans le rôle de sa sirène, Disney s’est attiré une déferlante de racisme…

Elle s’appelle Halle Bailey, elle a 19 ans seulement et elle vient déjà de décrocher le rôle de sa vie: la jeune chanteuse de R’n’B a en effet été choisie pour incarner Ariel la Petite Sirène sur grand écran. “Un rêve devenu réalité”, ainsi qu’elle l’a partagé à ses fans sur Twitter pour leur annoncer la bonne nouvelle.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Sauf que malheureusement, le rêve a rapidement tourné au cauchemar, car contrairement à l’Ariel du dessin animé, qui avait une chevelure écarlate et une peau d’albâtre, Halle, elle, est Afro-américaine. Et pour certains internautes, c’est tout bonnement inacceptable.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Fort heureusement, la vague de racisme que la décision a provoquée, a rapidement été face à un barrage de commentaires joyeux, célébrant le fait que Disney s’engage pour plus de diversité à l’écran, mais aussi le talent d’Halle Bailey, qui a notamment été adoubée avec sa soeur par Beyoncé elle-même, rien que ça. Tandis que certains faisaient remarquer qu’Halle pouvait très bien avoir les cheveux rouges pour le film, citant Rihanna époque “Man Down” en exemple, d’autres se sont empressés de souligner qu’Ariel étant un personnage fictif, tout comme les sirènes, Disney avait le droit de prendre toutes les libertés créatives qu’il voulait.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Petit bémol, toutefois, pour les personnes aux chevelures rousses? Avoir loupé l’occasion de caster une actrice rousse dans le rôle, ces dernières étant aussi relativement rares sur grand écran. Même si, ainsi que certains commentateurs l’ont rapidement rappelé, la crinière d’Ariel n’est pas rousse mais bien d’un rouge éclatant.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Soutenue par une déferlante de messages sur les réseaux, dont un signé de son homonyme oscarisé Halle Berry, Halle Bailey devrait pouvoir savourer son rôle en paix. Et ainsi que le rappelle avec justesse aux rageux une utilisatrice de Twitter, “quitte à se plaindre, venez me voir quand vous aurez trouvé une *vraie* sirène pour jouer Ariel hein, si vous tenez vraiment à ce que l’actrice « ressemble » au personnage du dessin animé”. Et plouf!

Lire aussi: