Home Lifestyle Société « Droit à l’avortement pour toutes », la manifestation à ne pas louper

« Droit à l’avortement pour toutes », la manifestation à ne pas louper

People demonstrate against abortion during the 'March for Life' an annual pro life rally organized by anti abortion associations, in Paris, France on January 22, 2017. Photo by Somer/ABACAPRESS.COM Reporters / Abaca

Le 28 septembre prochain, à l’occasion la Journée Internationale du droit à l’avortement, une grande manifestation aura lieu à Bruxelles. Le but? Inscrire les droits sexuels et reproductifs parmi les droits fondamentaux en Europe.

« Tant que toutes les femmes ne seront pas libres, nous serons en marche ». Des mots qui sonnent comme un cri de guerre devant un combat mené depuis des années pour que les femmes européennes puissent pleinement disposer de leurs droits sexuels et reproductifs.

Un combat nécessaire puisqu’à l’heure actuelle, ils ne sont toujours pas acquis. Plusieurs associations belges et françaises se sont unies pour organiser cette manifestation le 28 septembre prochain, à l’occasion de la Rencontre Européenne de la Marche Mondiale des Femmes qui aura lieu du 28 septembre au 1er octobre. Sur l’événement lancé sur Facebook, on peut lire:

En solidarité avec l’ensemble des femmes européennes, après la lutte exemplaire des femmes espagnoles en 2015, polonaises en 2016, nous exigeons que les droits des femmes, la liberté à disposer de son corps, le droit à l’avortement et à la santé soient respectés dans tous les pays européens et inscrits comme droits fondamentaux pour l’égalité en Europe ».

Pourquoi une telle manifestation est-elle nécessaire? Tout simplement parce que l’Europe est à la traîne. L’avortement est toujours interdit en Irlande, à Malte. Comme le rappellent les organisateurs de la manifestation, en Hongrie et en Pologne, il se déroule toujours sous contrainte. En Belgique, même si les femmes bénéficient de droits sexuels et reproductifs, le jugement social est encore bien présent. « Le droit à l’avortement, même légalisé, est, peut ou pourrait être remis en question par le maintien de la clause de conscience des médecins (Italie), l’absence de structures hospitalières adéquat (Grèce, Bavière), les restrictions de personnels et les suppressions des centres pratiquant l’avortement lors de restructurations hospitalières (France), et, dans tous les pays, par l’élection de gouvernements réactionnaires, conservateurs et rétrogrades » peut-on encore lire sur Facebook. 

Pour toutes ces raisons, il est essentiel de se joindre au mouvement et de se mobiliser. Le 28 septembre prochain, joignez-vous aux autres et marchez fièrement pour revendiquer le droit à l’avortement pour tous.

En pratique:

Manifestation et marche: 28 septembre à partir de 17h30 dans le Quartier européen. Pour rejoindre l’événement Facebook, cliquez ici.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.