Home Lifestyle Société Comment soutenir les petits indépendants et l’Horeca malgré les mesures de l’État

Comment soutenir les petits indépendants et l’Horeca malgré les mesures de l’État

Getty

Les mesures restrictives annoncées hier soir lors du Conseil national de sécurité vont avoir un impact économique violent sur le secteur de l’Horeca et sur les PME. Comment les aider malgré tout? Voici déjà quelques pistes.

Le verdict est tombé: les bars et restaurants vont fermer, les activités récréatives et culturelles ainsi que les rassemblements sont interdits. Les mesures du fédéral sont nécessaires pour endiguer l’épidémie de Coronavirus et il va de soi que les citoyens doivent les respecter. Malgré tout, l’impact pour les indépendants est “direct et violent”, pour reprendre les mots de l’UCM (L’Union des Classes moyennes). À partir du vendredi 13 à minuit, les bars et restaurants doivent fermer leurs portes jusqu’au 3 avril, les commerces qui ne vendent pas des biens de premières nécessités devront également fermer le week-end.

Cette situation exceptionnelle que connaît notre petit pays va demander une grande solidarité citoyenne. Si vous souhaitez aider les PME et autres, voici quelques moyens de se serrer les coudes.

1

Privilégiez les commerces de proximité

C’est le moment de prendre de nouvelles bonnes habitudes si ce n’était pas encore le cas. Achetez votre pain à la boulangerie du coin, votre viande en boucherie, vos légumes chez le primeur ou en magasin bio. Les petits commerces risquent de souffrir de ces mesures puisque, comme c’est déjà le cas, de nombreuses personnes privilégient les “grosses courses” dans les supermarchés et grandes surfaces. Faites vivre les commerces de proximité, et pas seulement jusqu’au 3 avril.

2

Commandez sur les plateformes de livraison

UBEReats, Takeaway, Deliveroo, etc. resteront actifs pour vous livrer vos plats préférés à domicile. Maggie De Block l’a déjà précisé sur Twitter: “Les commandes à emporter et les livraisons sont entre-temps toujours possibles, le secteur peut être rassuré à ce sujet“. Pour soutenir les restaurateurs et les traiteurs, la seule solution, puisqu’ils n’ont pas la possibilité d’ouvrir leurs établissements, est de commander un maximum. Les drive restent ouverts, les services traiteur peuvent continuer leurs activités. Les restaurants n’auront d’autres choix que maximiser les livraisons pour éviter un impact économique trop important. Pour cette raison, nous vous invitons à les soutenir en commandant vos repas. D’ailleurs, il y a plein de possibilités très saines sur les différentes plateformes.

3

Rachetez les stocks

Les restaurateurs vont certainement devoir jeter en quantité monstres les stocks de nourriture prévus pour garantir les services.  Avec ces mesures qui s’appliquent dès le 13 mars minuit, il n’est pas évident de se retourner rapidement. Que faire en tant que citoyen? Lançons une action anti-gaspi et rachetons les stocks de l’Horeca. Mozzarella, pain, légumes, fruits… Il est temps de frapper à la porte (puis de se désinfecter les mains) de vos amis ou connaissances qui tiennent ces lieux de bouche qu’on aime tant pour leur proposer de l’aide.

4

Soutenez les artistes

Autant que les indépendants et PME, le milieu culturel est durement touché puisque tous les rassemblements sont désormais interdits. Ce qui signifie que les concerts, les pièces de théâtre, les conférences, etc. sont annulés. Mais les artistes aussi doivent gagner leur vie pour subsister! Pour les soutenir malgré tout, quelques pistes: achetez les albums de vos artistes préférés en ligne, commandez des livres en e-book, réservez vos places pour les événements qui sont reprogrammés plus tard, partagez sur les réseaux sociaux vos coups de coeur pour les faire gagner en visibilité.

Lire aussi: