Home Lifestyle Société Cette technique anti-kidnapping d’enfants est simple mais efficace

Cette technique anti-kidnapping d’enfants est simple mais efficace

Ben Wicks @profwicks

À l’époque de la période « Dutroux », de nombreux parents ont eu peur pour leurs enfants. Parmi toutes les techniques mises en oeuvre pour assurer leur sécurité, celle du « mot de passe » a largement fait ses preuves.

Encore dernièrement, en Arizona, une fillette de 11 ans a pu échapper à un drame grâce à cette technique. Les faits, comme l’explique le magazine Les Éclaireuses, sont les suivants: alors qu’elle rentrait à pied de l’école, une camionnette s’est arrêtée. L’homme a averti la jeune fille que son frère avait eu un grave accident et qu’elle devait l’accompagner.

Mais la petite a été plus futée. Elle s’est rappelée du mot de passe convenu avec ses parents et l’a demandé au conducteur. Ce dernier a pris peur et s’est enfui en se cachant le visage.

Testée et approuvée

Personnellement, quand j’étais petite, j’ai aussi mis en place ce stratagème avec mes parents. Il arrivait souvent qu’ils aient du retard et qu’on doive patienter dans la cour de l’école à proximité de la grille. À l’époque, dans les années 90, on ne parlait que de Dutroux à la télévision et des enlèvements d’enfants. Mes parents m’avaient alors proposé de choisir un mot spécial que je devrais exiger si un inconnu se présente à moi et me demande de le suivre. J’avais choisi « émeraude ».

Quelques temps plus tard, mon oncle est venu me chercher à l’école pour dépanner ma grand-mère. Le pauvre n’étant pas au courant du mot de passe, il a été obligé d’appeler mes parents pour avoir confirmation et que je puisse l’entendre de vive voix. Comme quoi, cette technique du mot de passe peut vraiment être efficace!

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.