Home Lifestyle Santé Souffrez-vous de la « NASH », la maladie de la malbouffe?

Souffrez-vous de la « NASH », la maladie de la malbouffe?

C’est la maladie du siècle et pourtant son nom est méconnu du grand public. Hier, avait lieu la toute première journée internationale de la NASH dont le but est justement de faire parler d’elle!

La NASH désigne la stéatose hépatique non-alcoolique, plus communément appelée la « maladie du soda » ou « maladie du foie gras ». Due à une mauvaise alimentation et hygiène de vie, elle touche un adulte sur trois dans le monde.

Une pathologie silencieuse

Cette maladie est causée par une surconsommation de gras et de sucre qui affecte le fonctionnement du foie, gorgé de graisse. Les chercheurs tirent la sonnette d’alarme: si on continue à manger trop et bouger moins, la NASH risque de devenir la prochaine « épidémie mondiale »! Très discrète jusqu’à ce qu’elle atteigne un stade avancé, la pathologie ne dispose pas encore de traitement et peut se transformer en cirrhose ou cancer du foie, des complications potentiellement mortelles.

#NASHday : #NAFLD # NASH : Comprendre les stades de #progression de la #maladie 👉 Le #sucre est transformé par le #foie en #graisses, qui sont stockées et utilisées à mesure que le corps en a besoin. 👉 Si l’apport de sucre et de graisses est trop important, le foie produit et stocke en excès. Quand le pourcentage de cellules graisseuses présentes dans le foie dépasse les 5%, on dit que le #patient a une #stéatose. Chez certains, cette accumulation de #graisse reste bénigne alors que chez d’autres, la graisse devient #toxique et provoque des #lésions, forçant le foie à se #défendre (#inflammation), et faisant gonfler ses cellules (#ballooning). C’est la #NASH. Si rien n’est fait pour stopper la progression, le foie développe un tissu #cicatriciel (#fibrose), qui peut l’empêcher de fonctionner correctement. Si la NASH n’est pas prise en charge, elle peut évoluer vers une #cirrhose, un #cancer du foie ou un événement #cardiovasculaire. #MacLiver #santépublique #nutrition #mangerbouger #Prévention #mangersain #santé #maladiedusoda #maladiedusodamaispasque

A post shared by International NASH Day (@intnashday) on

Comment la repérer?

Les symptômes à surveiller sont les suivants: surpoids, diabète, hypertension et cholestérol trop élevé. Vous aimeriez vous faire dépister? Dans un premier temps, passez un test sanguin! Mais, évidemment, mieux vaut prévenir que guérir. Il n’y a pas de secret, manger sainement et faire du sport restent les deux meilleures armes pour se protéger de cette maladie.

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.