Home Lifestyle Santé Les femmes enceintes rejoignent la liste des personnes à risque pour le...

Les femmes enceintes rejoignent la liste des personnes à risque pour le Coronavirus

Pregnant woman protecting her baby with a face mask on her belly

Alors que l’incertitude plane depuis plusieurs mois, amenant son lot d’inquiétude supplémentaire pour les femmes enceintes, ces dernières ont rejoint la liste des personnes à risque de développer le Coronavirus. Selon la Société suisse de gynécologie, elles seraient en effet plus susceptibles de subir une évolution grave de la maladie.

« Il semble que le risque soit entre 1,5 et 5 fois plus élevé pour les femmes enceintes que pour celles du même âge de devoir être hospitalisées aux soins intensifs » a ainsi expliqué Virginie Masserey, en charge de la section contrôle de l’infection de l’Office fédéral de la santé publique suisse. Et si à ce stade, les risques encourus par les foetus et/ou les nouveaux-nés sont encore peu connus, il n’y a pas que chez les Helvètes qu’on tire la sonnette d’alarme.

Plus d’anticorps que les autres

À Philadelphie, une étude réalisée sur près de 1 300 femmes enceintes ayant accouché entre avril et juin révélait ainsi que ces dernières seraient quatre fois plus susceptibles que la population générale d’être infectées par la Covid-19. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs s’étaient intéressés au développement des anticorps, ce qui leur avait permis de constater que 6,2% des femmes enceintes avaient développé des anticorps contre le Coronavirus, contre 1,4% de la population générale de Philadelphie. Et chez nous alors, qu’en dit-on?

La dernière communication officielle sur les femmes enceintes et le Coronavirus vient du Groupement de Gynécologues Obstétriciens de Langue Française de Belgique, qui a diffusé un document en ligne rassemblant diverses recommandations à l’usage des femmes qui attendent un bébé. Document dans lequel ils se veulent rassurant, rappelant qu' »il n’y a aucune preuve à ce jour que ce virus augmente le risque de fausse couche ou de transmission au bébé présent dans votre ventre. Il est donc peu probable que le virus provoque des anomalies chez votre bébé ».

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.