Home Lifestyle Santé La pub qui amuse… autant qu’elle inquiète

La pub qui amuse… autant qu’elle inquiète

9 enfants sur 10 ne connaissent pas les légumes. Le constat n’est pas nouveau, il date de 2013, lorsqu’une enquête réalisée par l’ASEF (Association Santé Environnement France) a démontré que dans le domaine alimentaire, les 8-12 ans ont de grosses, grosses lacunes.

Si vous avez regardé une chaîne de télévision française ces dernières semaines, vous avez forcément dû voir cette publicité d’Intermarché:

Quand on l’a vue la première fois (et on l’avoue, les fois suivantes aussi), on a bien rigolé! Ils sont mignons, ces bouts d’chou (fleur? rave? frisé?) à confondre courgette et concombre, carotte et aubergine, ou poireau et asperge. Mais une fois la franche rigolade passée, place à la consternation.

On peut comprendre que le céleri-rave ou le chou-rave laissent perplexe (nous-mêmes, d’ailleurs…). En revanche, on reste coi face à l’ignorance de certains pour des légumes pourtant fréquemment consommés. Car – et c’est là qu’on ne rit plus du tout – selon l’enquête de l’ASEF, menée auprès de 910 enfants, leur méconnaissance en la matière pourrait bien expliquer une partie des troubles alimentaires qui touchent de plus en plus les jeunes générations.

Selon cette enquête toujours, qui concerne les petits Français mais que l’on peut sans doute extrapoler dans nos contrées, les enfants raffolent de produits et boissons sucré(e)s à tout moment de la journée, et 1 sur 10 avoue ajouter systématiquement du ketchup ou de la mayonnaise à leur plat, avant même de l’avoir goûté!

Et maintenant, on fait quoi?

D’abord, on pourrait les emmener faire les courses avec nous, mais sans les déposer au rayon BD pendant qu’on promène le caddie dans les allées du supermarché, non. On les fait participer activement, on leur permet de choisir les légumes, on les laisse les peser (tiens, il faut appuyer sur quel bouton?). À la maison, au moment de cuisiner, on les invite à enfiler leur tablier pour nous filer un coup de main. Et si on en a l’occasion, on leur propose une super virée en famille, destination: un grand champ, où on peut cueillir ses fruits et légumes soi-même! Exemples: la ferme le Pic-vert à Rumes (https://www.le-pic-vert.be/), la ferme Destexhe à Verlaine (https://www.ferme-destexhe.be/) ou le Pluk Plek à Ternat (http://www.plukplek.be/). Mieux encore: et si on plantait nos propres fruits et légumes, sur un petit lopin de terre dans un coin du jardin, ou même sur le balcon?!

Lisez aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.