Home Lifestyle Santé J’ai découvert que je souffrais d’apnée du sommeil grâce à un test...

J’ai découvert que je souffrais d’apnée du sommeil grâce à un test à la maison

La startup belge Sunrise vient de lancer un dispositif médicalement approuvé. Un test à réaliser à la maison grâce à un petit capteur à coller sur le menton. J’ai testé cette nuit, et voici mon avis.

Insomnie, apnée, réveil trop matinal,… les troubles du sommeil sont nombreux et peuvent provoquer de graves problèmes de santé. Comme le dit la RTBF dans son article dédié à Sunrise, un trouble du sommeil multiplie par trois le risque de décès. Les troubles respiratoires du sommeil, quant à eux,  “engendrent des risques importants pour les patients non diagnostiqués tels qu’un accident vasculaire cérébral, de l’arythmie cardiaque, du diabète, de l’hypertension artérielle ou encore de l’obésité”, explique la start-up ici.

Quand on sait à quel point le sommeil est important et qu’on connaît son impact sur notre qualité de vie, je pense que chacun souhaiterait savoir s’il dort bien et si ses nuits sont réparatrices. Du coup, quand Sunrise a mis en vente son premier test de sommeil à réaliser à la maison sans difficulté et sans contraintes, j’étais ravie de pouvoir le tester.

Comment ça marche?

Le principe est simple: il suffit d’installer l’application Sunrise.sleep et de la coupler à un petit capteur à usage unique. Ce dernier pèse 3 grammes et est assez souple. Il se colle sur le menton durant une nuit et enverra des infos à votre téléphone durant votre sommeil.

Il permet d’obtenir un diagnostic médical sur les troubles du sommeil dont vous souffrez peut-être et une analyse complète de votre nuit (réveil, position, respiration, etc.). À l’ouverture de la boîte, on trouve le capteur, le manuel d’utilisation et un mètre ruban pour mesurer son tour de cou. Une fois l’app’ installée, vous devez répondre à quelques questions puis vous mettre au lit et vous laisser gagner par le sommeil.

Mes a priori sur mon sommeil

Avant de faire le test, j’ai imaginé quels résultats je pourrais obtenir. J’ai l’impression de bien dormir. En mode marmotte, avec des nuits de 7 à 8h, toujours en position fœtale, sans bouger, sans ronfler. Il paraît que je parle beaucoup mais je n’en ai pas conscience. Je pensais donc ne pas avoir de problème particulier. Par contre, je pense que ça fait 28 ans que je répète que je suis fatiguée. J’ai souvent l’impression de ne pas avoir dormi suffisamment.

Verdict

7h00, mon réveil sonne. Et je me rendors comme d’habitude jusque 7h20. Le matin, c’est toujours compliqué. Surtout que je ne me suis pas endormie avant 23h30. Mais j’ai activé “mon sommeil” sur l’application à 23h02.

1 / 6
Au lit!
C’est l’heure
Ma nuit globale
Je souffre d’apnée
Je me réveille et bouge beaucoup
Je respire mal sur le dos
Au lit!
Au lit!

22h30: je prends connaissance de l’application et suis les instructions.

C’est l’heure
C’est l’heure

Je comprends qu’il faut activer le dispositif vraiment au moment de m’endormir. J’attendrai donc 23h et les yeux mi-clos pour le lancer.

Ma nuit globale
Ma nuit globale

Au réveil, le diagnostic prend un peu de temps à arriver, le temps que l’analyse se fasse. Vers 7h50, je reçois mes premières réponses et ce n’est pas joli-joli. Je découvre que je souffre d’apnée du sommeil qui provoque des réveils réguliers.

Je souffre d’apnée
Je souffre d’apnée

Selon l’application, je fais des apnées de plus de 10 secondes environ 10 fois par heure. À chaque fois, seul un réveil brutal me rappelle de respirer (et de ne pas mourir). C’est une grosse surprise pour moi.  Je ne m’attendais pas à un tel diagnostic.

Je me réveille et bouge beaucoup
Je me réveille et bouge beaucoup

Les surprises s’enchaînent. J’apprends aussi que je bouge énormément: sur le dos, sur le ventre, sur le côté. Moi qui pensais ne pas bouger du tout, je réalise que ce n’est pas forcément un cadeau de dormir avec moi. Mes phases de réveil me semblent aussi plutôt nombreuses. Sunrise me conseille de prendre rendez-vous avec un médecin.

Je respire mal sur le dos
Je respire mal sur le dos

Les différents diagnostics sont assez précis. Grâce à l’analyse des perturbations respiratoires, je réalise que je respire mal quand je dors sur le dos en particulier. Sunrise explique que les sensations de bouche sèche et de gorge qui gratte peuvent être des signes d’apnée.

Suite à ces découvertes, je vais évidemment consulter un médecin rapidement afin de mettre des choses en place. Je n’aurais jamais soupçonné ces problèmes sans Sunrise et son capteur. Je trouve ça vraiment génial de ne pas avoir à passer une nuit à l’hôpital avec des fils partout autour de moi et l’inconfort d’une chambre impersonnelle.

Le capteur coûte 89€. Certes, c’est un budget mais le gain en terme de confort, de déplacement et facilité d’utilisation est un énorme plus qui n’est pas négligeable. Je suis “ravie” d’avoir pu découvrir mes troubles du sommeil pour pouvoir les soigner et améliorer ma qualité de vie. Je ne m’y serai sans doute jamais attardée rien qu’à l’idée de devoir passer une nuit à l’hôpital.

Pour découvrir Sunrise et commander un capteur, rendez-vous sur le site.

Lire aussi:

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.