Home Lifestyle Santé Consommer trop de viande rouge augmente le risque d’endométriose

Consommer trop de viande rouge augmente le risque d’endométriose

Selon une étude, consommer régulièrement de la viande rouge augmenterait le risque de développer de l’endométriose.

L’étude qui en vient à cette conclusion a été menée pendant plus de 20 ans auprès de 80.000 femmes. Elle affirme que la consommation régulièrement de viande rouge serait un facteur de risque d’endométriose. Pour celles qui l’ignoreraient, l’endométriose est une pathologie directement liée aux règles. L’endomètre, paroi interne de l’utérus, se gonfle et se désagrège lorsque la femme a ses menstruations. Mais lorsque celle-ci souffre d’endométriose, des cellules de l’endomètre se retrouvent à d’autres endroits du corps, entraînant de très fortes douleurs pendant les règles et pendant les rapports sexuels.

Un risque 56 % plus élevé

Réalisée par le Fred Hutchinson Cancer Research Center de Washington, cette enquête montre que les femmes qui consomment de la viande rouge deux fois par jour ont un risque 56 % plus élevé de développer de l’endométriose comparé à celles qui en mangent moins. En cause: les hormones stéroïdes présentes dans la viande rouge ainsi que les pesticides à effets œstrogénique qu’on retrouve dans certaine viande. Une étude qui n’est pas à négliger lorsqu’on sait que l’excès de viande rouge entraîne également d’autres maladies comme le cancer ou le diabète.

Pour aller plus loin:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.