Home Lifestyle Santé Attention, ces boissons alcoolisées causent un max de boutons

Attention, ces boissons alcoolisées causent un max de boutons

Aperol spritz cocktail in misted glass, selective focus; Shutterstock ID 685684048; Projectnummer/WBS-nummer: -; Uitgave/Naam lesmethode: -; Redacteur/Traffic manager: -; Anders: -

Avec les fêtes qui approchent, ça sent le sapin, mais aussi l’apéro. Seulement, pour se trouver jolie sur les photos de famille et éviter poussées d’acné et boutons, mieux vaut éviter certains alcools…

En effet, plus l’alcool qu’on boit est sucré, plus cela fait monter le taux d’insuline contenue dans le sang, ce qui provoque un dérèglement hormonal, et donc, dans la plupart des cas, des boutons. Ou comment être parfaitement coiffée, vêtue de la “robe de Noël” qu’on a passé des semaines à sélectionner, et se sentir littéralement dans sa peau à cause de ce petit pays écarlate qui nous pousse au coin du menton.

Gare au sucre caché

Les pires coupables? Inutile de dire que les cocktails colorés et ultra sucrés sont carrément à éviter, mais même quand ils ne sont pas mélangés à plein de sirop, certains breuvages sont beaucoup trop sucrés. Bien que les alcools distillés aient souvent une teneur en sucre minimale, dès qu’on les mélange, on explose les compteurs. Un rhum coca contient par exemple l’équivalent de 7 cuillères de sucre, soit 55% de la dose journalière recommandée. Une vodka cranberry compte quant à elle 7.5 cuillères de sucre, soit 60% de la dose quotidienne, et malgré son goût amer qui pourrait laisser penser le contraire, un gin to’ contient tout de même 4.5 cuillères de sucre.

Vin blanc et peau rouge

Et choisir de se rabattre sur un verre de vin n’est pas forcément la meilleure option pour éviter que notre peau ne fasse une réaction. Si le rouge s’en tire assez bien, le vin blanc aurait plutôt tendance à être l’ennemi de notre peau. En effet, non seulement le vin blanc contient encore plus de sulphites que le vin rouge, mais en plus, il est très sucré, ce qui occasionne rougeurs et boutons, voire même, pour celles qui ont une peau très sensible, un excès de sébum. Or, le soir du réveillon, on préfère que ce soit le sapin qui brille plutôt que notre front…

Buller en toute tranquilité

La bonne nouvelle, c’est que le prosecco et le champagne s’en sortent de manière honorable, avec seulement un quart de cuillère de sucre par verre. Ou comment se trouver une excuse parfaite pour buller à chaque soirée… “Non, je ne suis pas snob, je prends juste soin de ma peau”. Santé!

Lire aussi: 
Les rougeurs à cause de l’alcool seraient un signe d’hypertension artérielle
Après 2h du matin, l’alcool à Flagey, c’est fini!
Les femmes qui boivent de l’alcool sont plus minces que les autres