Home Lifestyle Santé 5 astuces pour passer les Fêtes sans (trop) grossir

5 astuces pour passer les Fêtes sans (trop) grossir

Christmas baked ham, served on the old plate. Spruce twigs all around. Front view.; Shutterstock ID 494252905; Projectnummer/WBS-nummer: -; Uitgave/Naam lesmethode: -; Redacteur/Traffic manager: -; Anders: -

Bientôt la St-Nicolas et la Noël, ce qui veut dire qu’on va faire le plein de cadeaux… et de kilos. Pour éviter de se sentir comme une dinde farcie après la période des fêtes, on applique 5 astuces qui permettent de se faire plaisir en limitant les dégâts.

1. Se tenir droite

Tiens, ça tombe bien, notre maman chérie nous fait justement tout le temps remarquer qu’on s’avachit. Pour lui faire plaisir, et faire du bien à notre colonne vertébrale martyrisée, on adopte un port de reine, et ça marche aussi sur notre tour de taille: plus on se tient droite, plus la nourriture descend dans la partie basse de l’estomac, ce qui accélère le phénomène de satiété.

2. Faire le plein d’agrumes

Selon une étude américaine basée sur deux groupes de volontaires, les personnes ayant mangé un demi pamplemousse avant chaque repas ont perdu plus de poids que les autres. En cause, l’index glycémique faible de ce joli agrume, qui pourrait permettre de baisser notre taux d’insuline, qui régule la sensation de faim et stimule le stockage des graisses. Bon, par contre, par certain que ça fonctionne si on consomme notre pamplemousse en tranches dans une piscine de Spritz…

3. Manger comme une sirène

En règle générale, le plateau de fruits de mers est un peu l’étape piégée où on évite de se retrouver à manger des coquillages gluants au goût trop iodé. Et pourtant, ils sont non seulement excellent pour la santé, mais en plus de tous les minéraux qu’ils nous apportent, ils sont également très faibles en calories.

4. Adopter le pimenté

L’astuce des tops pour ne jamais se goinfrer? Après avoir craqué pour un pêché sucré (mmh, la bûche maison de maman…), pour se retenir de dévorer, on mange quelque chose d’épicé ou de vinaigré, un petit cornichon par exemple. Alors, certes, on s’attire des regards interloqués au moment du dessert, mais ça a le bénéfice de débarrasser la bouche du goût sucré.

5. Éviter le régime de dernière minute

Non seulement il ne suffit pas de 36h de privations extrêmes pour perdre 5 kilos, mais en plus, la seule chose qu’on réussit à faire, c’est à dérégler son organisme. Et donc à garantir qu’on va se jeter sur la nourriture le soir du réveillon.

Lire aussi: 
Cette année, remplacez votre sapin de Noël par un ananas 
Voici pourquoi cette blogueuse a décidé de prendre 5 kilos
Le “sleeping beauty diet”, le régime dangereux qui remplace la nourriture par du sommeil