Home Lifestyle Voici les raisons physiques qui expliquent votre cœur brisé

Voici les raisons physiques qui expliquent votre cœur brisé

Getty

Vous en bavez horriblement, atrocement, monstrueusement. Votre petit cœur est en miettes et vous ressentez une douleur sourde au creux du ventre. Et si cette souffrance n’était pas que le reflet de votre détresse psychologique, mais d’un mal beaucoup plus concret?

Pliée en deux dans votre canapé, peinant à arrêter de sangloter, vous culpabilisez à l’idée de vous laisser aller. Sauf que non, vous n’êtes pas trop sensibles et c’est la science qui l’affirme. La douleur provoquée par une rupture active la même zone du cerveau que celle  d’un petit orteil qui cogne le coin du lit ou d’un coude qui frappe contre une porte. Pour preuve, chacun de vos symptômes sentimentaux trouve sa source dans un phénomène physique.

Les zones où l’amour fait mal

1

Maux de tête et sentiment d’oppression

La puissance des émotions amène un afflux sanguin dans les muscles, similaire à celui d’un effort physique. Cela les fait donc gonfler inutilement et produit des migraines ainsi que cette sensation d’étouffement.

2

Manque d’appétit et crampes abdominales

Tout ce sang pompé diminue donc l’afflux vers l’intestin et l’estomac, provoquant aussi des douleurs et un dégoût de la nourriture.

3

Coup de froid

La tristesse affecte également le système immunitaire, vous rendant plus vulnérable aux maladies.

À cela, ajoutez qu’être heureux libère une importante quantité d’endorphines, de dopamine et d’ocytocine, les hormones du bonheur. Les perdre, c’est se retrouver soumis à une grande dose de stress et à un effet de descente presque aussi négatif que celui d’un drogué en manque. Laissez-vous donc le temps pour récupérer de ce sevrage brutal de tendresse.

Lire aussi: