Home Lifestyle Travailler 55 heures ou plus par semaine représente un grave danger pour...

Travailler 55 heures ou plus par semaine représente un grave danger pour la santé

©Getty

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’Organisation internationale du travail ont publié une étude pointant les risques liés aux semaines de travail de 55 heures ou plus par semaine.

Le travail, c’est la santé? Dans une certaine mesure, peut-être, mais pas lorsque les semaines de boulot dépassent les 55 heures. En effet, l’OMS met en garde contre le trop-plein de travail, dangereux pour la santé. “Travailler 55 heures ou plus par semaine représente un grave danger pour la santé” a expliqué la Dr Maria Neira, directrice du Département environnement, changement climatique et santé à l’OMS. “Il est temps que tous – gouvernements, employeurs et salariés – nous admettions enfin que de longues heures de travail peuvent entraîner des décès prématurés.”

De longues heures de travail

Selon l’étude, travailler 55 heures ou plus par semaine augmenterait de 35% les risques d’AVC et de 17% les risques de succomber des suites d’une cardiopathie ischémique. “L’OMS et l’OIT estiment qu’en 2016, 398.000 personnes sont mortes d’un AVC et 347.000 d’une maladie cardiaque pour avoir travaillé au moins 55 heures par semaine. Entre 2000 et 2016, le nombre de décès dus à des cardiopathies liées aux longues heures de travail a ainsi augmenté de 42%, un chiffre qui s’établit à 19% pour les AVC” précisent nos collègues de RTL à ce sujet.

L’étude souligne que la majorité des décès enregistrés concernait les personnes entre 60 et 79 ans ayant bossé plus de 55 heures chaque semaine entre 45 et 74 ans.

Maintenant que l’on sait qu’environ un tiers du total de la charge de morbidité estimée liée au travail est imputable aux longues heures de travail, cela en fait le premier facteur de risque de maladie professionnelle”,

a dès lors précisé l’OMS.

Et le télétravail, alors?

L’OMS souligne également le rôle non-négligeable du télétravail dans le monde professionnel aujourd’hui. “Le télétravail est devenu la norme dans de nombreux secteurs d’activité, estompant souvent les frontières entre la maison et le travail. Par ailleurs, de nombreuses entreprises ont été contraintes de réduire ou d’interrompre leurs activités pour économiser de l’argent et les personnes qu’elles continuent d’employer finissent par avoir des horaires de travail plus longs”, a expliqué le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.

Aucun emploi ne vaut que l’on prenne le risque d’un accident vasculaire cérébral ou d’une maladie cardiaque. Les gouvernements, les employeurs et les travailleurs doivent collaborer pour convenir de limites permettant de protéger la santé des travailleurs.”

Il semblerait, en effet, que les temps de travail aient augmenté au cours des derniers mois, le confinement ayant joué un rôle dans cette tendance.

Lire aussi: