Home Lifestyle Manger ses émotions, c’est grave?

Manger ses émotions, c’est grave?

Bridget Jones noyant son chagrin dans un pot de crème glacée et un paquet de chips – Chandler plongé dans un seau de glace après sa rupture avec Janice – Amanda dans The Holiday et son festin dans son lit pour oublier sa solitude, ça vous dit quelque chose ? Se consoler, s’apaiser, se déstresser… avec de la nourriture, c’est ce qu’on appelle manger ses émotions.

Pourquoi mangeons-nous nos émotions ? Est-ce grave ? Pourquoi parfois le pot de glace semble être la meilleure solution aux problèmes ? Pourquoi a-t-on tendance à se réfugier dans la nourriture après une rupture ?

Dans son nouveau livre « Mon assiette et moi – comment apaiser ma relation à l’alimentation », Geneviève Mahin consacre un chapitre qu’elle appelle « colimaçon » à ces questions.

La psychothérapeute pose, d’emblée, un fondement : nous mangeons tous nos émotions… mais à des degrés et selon des mécanismes différents.

Lire la suite?
Pour un accès illimité à Flair.be, créez-vous gratuitement un compte ! Cela vous prendra moins d'une minute, c'est promis.
Créez-vous gratuitement un profil en moins d'une minute et disposez d'un accès illimité à Flair.be!

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.