Home Lifestyle Animaux L’Islande rétablit la chasse à la baleine après 2 ans d’interruption

L’Islande rétablit la chasse à la baleine après 2 ans d’interruption

Shutterstock
Shutterstock

L’Islande vient d’annoncer la reprise de la chasse au rorqual commun, une espèce de baleine classée en danger d’extinction depuis 1996. Une décision choquante qui révolte les associations de protection des animaux.

Ce 10 juin 2018, la traque aux rorquals va donc recommencer. Une décision annoncée par la société Hvalur Hf, seule à posséder l’autorisation de chasser les mammifères marins en Islande. Si, il y a deux ans, la décision de stopper l’abattage des cétacés avait été applaudie, il ne s’agissait en rien d’une volonté de préservation de l’espèce, mais juste d’un choix commercial. En effet, l’Islande exporte principalement sa production de viande de baleine vers le Japon et avait préféré arrêter suite à un recul de la consommation nippone et donc à un manque de profit.

Malgré un veto international

Mais le Japon venant d’assouplir ses conditions d’importation, le massacre pourra donc redevenir lucratif. L’Université d’Islande en a elle profité pour affirmer son intérêt pour la chasse au cétacé, souhaitant utiliser sa viande pour développer des médicaments. Le rorqual commun est pourtant classé depuis 1996, parmi les espèces sur la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature car en danger d’extinction. Il faut dire que l’Islande n’est, de base, pas particulièrement sensibilisé aux sorts des espèces puisque le pays a rejeté en 2006, la loi internationale votée en 1986 et interdisant la chasse commerciale à la baleine.

L’entreprise Hvalur Hf aura le droit de tuer 191 rorquals cette année. Une décision qui suscite le dégoût des associations de protection. Et le nôtre.

Pour continuer à s’informer:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.