Home Lifestyle Job Les longues réunions nuiraient à notre santé

Les longues réunions nuiraient à notre santé

Vous ne supportez pas les réunions qui s’enchaînent? Vous vous surprenez à bailler ou à regarder l’heure toutes les 30 secondes? C’est normal: les longues réunions nuiraient à notre santé.

Si vous rêvez secrètement de fuir vos réunions de travail, ne culpabilisez plus, c’est tout à fait normal. Selon Sébastien Hof, psychologue du travail, les conséquences des réunions sur le corps seraient indéniables. Et pourtant, rien n’est fait pour nous éviter ces méfaits: selon le baromètre annuel Wisembly, spécialiste du travail collaboratif, réalisé en partenariat avec l’Ifop, une réunion dure en moyenne entre 54 minutes et 1h26. Et les cadres participent à 3,5 d’entre elles par semaine, en moyenne. Or, selon Sébastien Hof, notre capacité à nous concentrer sur une tâche se limiterait à 45, voire 50 minutes maximum. Au-delà, nous ne serions plus bons à rien. Logique donc d’avoir la tête comme un chou-fleur en fin de journée et de ne rêver que d’un Netflix & chill, si vous avez multiplié les réunions la journée.

À lire: Le cowalking: l’alternative aux réunions de travail.

Kill Me Now Barney Stinson GIF - Find & Share on GIPHY

Augmentation de la charge mentale

Ces réunions engendrent une fatigue psychologique et un stress latent, au vu du travail qui s’accumule et n’avance pas: «Quand on est obligé d’assister aux réunions, on est empêché d’effectuer une autre activité. D’ailleurs, beaucoup amènent en réunion leur ordinateur portable pour avancer les dossiers qu’ils auraient traités s’ils étaient à leur bureau. Cela pousse à être concentré sur deux choses à la fois, ce qui augmente la charge mentale.»

Conséquences sur la vie privée

De plus, dans notre pays, certaines réunions s’organisent à des heures tardives là où, dans les pays nordiques, les réunions après 17 heures n’existent pas. Et ces derniers ont tout compris. En effet, selon l’expert, les réunions en fin de journée impactent notre humeur et la vie familiale.

Lorsque les réunions se répètent plusieurs fois dans la semaine, certains.es peuvent même souffrir de « stress chronique »

prévient le psychologue.

Si vous êtes chargé d’organiser des réunions, gardez ces conseils en tête:

1

Définissez des objectifs précis

Pour cela, faites toujours un ordre du jour, que vous respecterez. Il faut que vous ayez un objectif défini. Et pour cela, inutile de fixer une réunion hebdomadaire, tous les mardis par exemple Il faut faire une réunion uniquement lorsque vous savez à quoi elle va servir.

2

Choisissez les bons participants

Si vous conviez Marie-Chantal à assister à votre réunion, veillez à ce qu’elle ait vraiment un intérêt à y participer. Et si, un seul point de l’ordre du jour la concerne, vous pouvez également prévoir sa présence seulement pour cette partie de la réunion. De manière générale, il est conseillé de ne pas excéder huit ou dix personnes par réunion.

3

Veillez à trouver un lieu et une heure agréable

Évitez un maximum les salles où il n’y a pas de fenêtres et donc, de lumière du jour. Les lumières artificielles fatigueront beaucoup plus vite les participants. Préférez aussi les endroits qui disposent de murs clairs. Au niveau du timing, évitez le créneau 14h-16h : c’est le moment de la journée où nous digérons et où notre cerveau est par conséquent le plus au repos.

À lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.