Home Lifestyle Les heures de sommeil avant minuit comptent-elles vraiment doubles?

Les heures de sommeil avant minuit comptent-elles vraiment doubles?

Getty Images
Getty Images

Nos mamans nous ont répété à peu près un million de fois qu’il fallait aller se coucher (bien) avant minuit, de façon à être vraiment en forme le lendemain. Mais est-ce la réalité ou seulement la parfaite excuse parentale pour nous envoyer au lit? Qu’est-ce qui rendrait ces heures spécifiques particulièrement précieuses? On fait un point nocturne.

Essentiel, plus réparateur… faire dodo avant que ne sonnent les douze coups de minuit a-t-il vraiment toutes les propriétés bénéfiques qu’on lui prête ou s’agit-il juste d’une maxime pas forcément fondée, répétée génération après génération, au même titre qu’un « ne marche pas pieds nus sur le sol froid » ou « lorsqu’on a le hoquet c’est parce qu’on grandit »?

Des phases essentielles

Il faut savoir qu’une nuit de sommeil se compose en moyenne de 4 à 6 cycles, durant chacun 90 minutes. Ceux-ci comportent trois phases principales: le sommeil lent léger, lent profond et paradoxal, chacune essentielle au bon fonctionnement de l’horloge biologique.

  • Le sommeil lent léger entraîne un ralentissement de l’activité cérébrale, tandis que le tonus musculaire demeure normal.
  • Le sommeil lent profond se caractérise par une activité cérébrale et physique ralentie. C’est la phase la plus réparatrice. Elle améliore également l’efficacité des défenses immunitaires.
  • Le sommeil paradoxal est lui un état proche de la veille.

Or, le sommeil lent et profond ne survient que deux à trois fois sur une nuit et se déroule au début de celle-ci. Mais le principe reste le même, que l’on aille au lit à 22h ou à 2h du matin. Les trois premières heures seront les plus reposantes. Mais le moment où elles débutent n’a par contre pas d’importance.

Le malentendu provient du fait qu’il y a encore un siècle et demi, on se couchait bien plus tôt qu’aujourd’hui et bien avant minuit. Ces heures là étaient dès lors considérées comme particulièrement utiles. On peut donc dormir sur nos deux oreilles, sans culpabiliser du fait d’avoir encore trainaillé trop longtemps devant Netfix!

D’autres infos avant de se dire bonne nuit:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.