Home Lifestyle L’amour de votre vie, c’est vous-même et il est temps d’en prendre...

L’amour de votre vie, c’est vous-même et il est temps d’en prendre conscience!

À revoir avec plaisir: la conférence TEDx de Tracy McMillan, une nana géniale qui a divorcé trois fois et qui a beaucoup de choses à nous apprendre sur l’amour. La première? La seule personne à épouser, c’est nous-même!

Tracy McMillan n’est pas une folle qui s’est passé la bague au doigt à défaut de se trouver un mec. C’est juste une femme qui a tout compris aux relations amoureuses et qui explique ses trouvailles dans une remarquable conférence TEDx. Mais une femme qui a divorcé trois fois peut-elle vraiment nous apprendre des choses sur l’amour et le couple? Oui, madame!

Son histoire? Après une enfance loin d’être rose (une maman prostituée et alcoolique et un papa criminel, proxénète et dealer), la jeune femme entre alors dans la vie avec un but ultime : qu’on ne la quitte jamais. Elle décide de se marier à l’âge de 19 ans, à la recherche de la stabilité, de l’amour avec un grand A. Premier mariage, premier échec. Elle trouve alors à nouveau l’amour quelques années plus tard, mais rebelote, ça tourne au divorce. Quant à son troisième mari, qu’elle épousa 8 ans plus tard, à 40 ans, il la trompera avec une fille de 21 ans. Un véritable fiasco… mais ça, c’est juste une façon de voir les choses!

Un troisième divorce, comme une révélation

C’est après ce troisième et dernier divorce (touchons du bois pour elle!) qu’elle commença une sacrée remise en question. Comme elle l’explique dans la conférence :

J’ai remarqué que je n’avais jamais épousé la bonne personne. Et qu’une fois que j’aurai épousé cette personne, toutes mes relations seraient des réussites.

Cette personne, c’est elle, bien sûr!

S’épouser soi-même, ça veut dire quoi ?

C’est se passer la bague au doigt, à la vie, à la mort. Se trouver complet, juste avec soi-même et comprendre qu’aucune situation, aucun homme, aucun job ne pourra jamais nous compléter davantage, puisqu’on est déjà assez « complète » comme ça. C’est aussi s’aimer « dans la richesse et dans la pauvreté », c’est-à-dire peu importe les conditions et peu importe les périodes de la vie. C’est s’épouser « pour le meilleur et pour le pire » : pas uniquement quand nos cheveux sentent bon et qu’on vient d’obtenir une promotion, mais aussi lorsque la vie ne se passe pas exactement comme prévu, lorsqu’on essuie des échecs et que nos cheveux sont trempés par la pluie. Vous vous disputez avec votre mère? Vous regardez trop de télé-réalité? Vous avez trompé votre mec? Peu importe, il faut vous aimer inconditionnellement, car vous êtes l’amour de votre vie. S’épouser, c’est se pardonner ses erreurs, se consoler, se rassurer aussi, être à son propre chevet. On nous dit souvent qu’il faut s’aimer soi-même pour pouvoir aimer les autres et ce discours nous donne encore une bonne raison d’y croire.

Un mec ne doit jamais venir combler un manque

Comme elle le dit si bien, un mariage, un partenaire, un couple ne doit jamais venir combler un manque : « J’ai traversé ma vie avec ce sentiment de manque. J’avais l’impression d’être une demi-personne, qu’il me manquait quelque chose. J’entamais mes relations en espérant trouver une solution à ce sentiment que j’ai toujours eu de ne pas être entière. Mais la vérité est que je n’allais pas me sentir entière avant d’apprendre à m’aimer moi-même. »

Une belle leçon d’amour et de vie qui nous donne envie d’aller nous acheter une alliance fissa! #OuiJeLeVeux

On avait aussi aimé la conférence TEDx sur l’infidélité, d’Esther Perel.

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.